Turquie flag

Turquie Turquie Flux RSS

Profil d'opérations 2014 - Turquie

| Aperçu |

Environnement opérationnel

  • En avril 2013, la Turquie a promulgué sa loi sur les étrangers et la protection internationale. Tout en maintenant sa limitation géographique à la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés, la loi fournit un cadre global pour la protection et l'assistance de tous les demandeurs d'asile et réfugiés, quel que soit leur pays d'origine, en conformité avec les normes internationales. La Direction générale pour la gestion des migrations nouvellement créée sera complétement fonctionnelle d'ici à avril 2014.

  • En 2014, le HCR continuera de coopérer avec les autorités nationales pour veiller à ce que les réfugiés et les demandeurs d'asile en Turquie aient accès aux procédures d'asile et aux services, et pour identifier des solutions durables.

  • Depuis le début de la crise en République arabe syrienne (Syrie) en 2011, plus de 500 000 Syriens ont cherché protection en Turquie, d'après les estimations du Gouvernement. Le régime de protection temporaire établi par le Gouvernement en octobre 2011 sera probablement reconduit tout au long de 2014, compte tenu des besoins actuels de protection des réfugiés syriens. Il existe actuellement 21 camps dans dix provinces où sont accueillis plus de 201 000 réfugiés syriens. D'autre part, de 300 000 à 400 000 Syriens résident dans des villes turques, principalement dans les provinces d'Hatay, de Gaziantep et de Sanliurfa. D'ici à la fin 2013, on estime qu'un million de Syriens seront arrivés en Turquie, soit environ 300 000 dans des camps et 700 000 en dehors. Cela exercera de nouvelles pressions sur la Turquie et la communauté internationale dans leurs efforts pour aider les personnes dans les camps, ainsi que pour enregistrer les réfugiés qui résident en dehors des camps et garantir leur accès aux services essentiels.

  • Le HCR a distribué des articles de secours essentiels pour aider le Gouvernement turc à répondre aux besoins des réfugiés syriens. Il continuera d'épauler les autorités turques avec une assistance matérielle et technique pour gérer l'augmentation des arrivées et le nombre croissant de réfugiés qui vivent hors des camps, de même que pour améliorer l'enregistrement des réfugiés, afin de veiller à ce que les personnes ayant des besoins spéciaux soient rapidement identifiées et dirigées vers les services étatiques compétents.

  • Au cours des 24 derniers mois, la Turquie a aussi connu une hausse sans précédent des demandes d'asile d'autres nationalités. Le nombre de demandeurs d'asile et réfugiés non syriens a dépassé les 50 000 personnes, ce qui alourdit encore la charge placée sur l'environnement de protection du pays. Le HCR continue de soutenir les mesures de protection pour cette population non syrienne relevant de sa compétence avec l'accueil, l'enregistrement, la détermination du statut de réfugié, des solutions durables et des activités d'assistance.

  • La réponse d'urgence des autorités à l'afflux de Syriens a été exemplaire. En 2014-2015, on prévoit que l'hospitalité et le soutien prodigué aux réfugiés syriens et non syriens accueillis en Turquie demeureront importants, notamment l'accès aux services de santé, aux consultations psychosociales, à l'éducation et à la protection physique et juridique.

Personnes relevant de la compétence du HCR

En 2014, le programme du HCR en Turquie sera principalement axé sur le grand nombre de réfugiés syriens, dont la plupart ont fui le conflit intense dans les provinces frontalières septentrionales de la Syrie. Les non-Syriens relevant de la compétence du HCR comprennent des demandeurs d'asile originaires d'Afghanistan, de la République islamique d'Iran, d'Iraq (notamment ceux qui fuient depuis la Syrie) et de Somalie. Pour 2014, le HCR prévoit une augmentation des arrivées d'Iraniens, d'Iraquiens et d'Afghans en Turquie, ce qui pourrait porter à plus de 73 000 le nombre des personnes relevant de sa compétence, Syriens non compris.

Chiffres HCR prévisionnels pour la Turquie
Type de population Origine Déc. 2013 Déc. 2014 Déc. 2015
Total dans le pays Nb personnes
assistées par le HCR
Total dans le pays Nb personnes
assistées par le HCR
Total dans le pays Nb personnes
assistées par le HCR
Total 1 053 690 1 053 520 1 373 390 1 373 390 1 695 930 1 695 930
Réfugiés Afghanistan 4 520 4 520 4 200 4 200 3 830 3 830
Iraq 14 350 14 350 23 600 23 600 28 650 28 650
Rép. arabe syrienne 1 000 000 1 000 000 1 300 000 1 300 000 1 600 000 1 600 000
Pays divers 7 350 7 180 8 850 8 850 10 770 10 770
Demandeurs d'asile Afghanistan 7 970 7 970 10 460 10 460 12 350 12 350
Rép. islamique d'Iran 5 880 5 880 9 040 9 040 14 170 14 170
Iraq 9 600 9 600 11 470 11 470 17 370 17 370
Pays divers 4 020 4 020 5 770 5 770 8 790 8 790

| Réponse |

Besoins et stratégies

En 2014, le HCR continuera de prodiguer une assistance matérielle et technique pour aider les autorités turques à faire face aux arrivées de Syriens et au nombre croissant de réfugiés syriens vivant hors des camps dans les domaines essentiels de la protection, notamment : l'enregistrement et l'octroi de documents d'identité, la prévention et le traitement de la violence sexuelle et sexiste ; la protection de l'enfant ; la gestion des camps et le maintien du caractère civil de l'asile. Toutefois, à moins qu'il dispose d'un financement suffisant pour les programmes de 2014, le HCR ne sera probablement pas en mesure de répondre totalement à ces besoins d'assistance et de soutien (voir exemples dans le tableau ci-dessous).

L'augmentation sans précédent du nombre de demandes d'asile depuis 2012 s'ajoute aux besoins accrus des non-Syriens relevant de la compétence du HCR. Pour cette population, l'Organisation a pour principaux objectifs d'interagir avec l'organisme responsable de l'asile récemment créé et le nouveau régime national, de façon à assurer une transition harmonieuse en 2014-2015 et surveiller de près la mise en œuvre de la loi sur les étrangers et la protection internationale ; collaborer avec le Gouvernement et ses partenaires pour répondre à la hausse du nombre d'arrivées d'individus en quête de protection et veiller à ce que des mécanismes de protection appropriés soient en place pour toutes les personnes relevant de la compétence du HCR ; aider le Gouvernement à prêter des services uniformes et de manière cohérente dans tout le pays par des missions conjointes et des évaluations ; et s'assurer que l'accent continue d'être mis sur les demandeurs d'asile et les réfugiés les plus vulnérables, tout particulièrement les mineurs non accompagnés, les victimes de la violence sexuelle et sexiste, les femmes à risque, les victimes de la torture et les personnes qui ont besoin d'un soutien en matière de santé mentale.

| Mise en œuvre |

Coordination

En 2014-2015, le HCR maintiendra son étroite coopération avec les ministères et les organismes étatiques compétents. Il continuera d'aider le Gouvernement à appliquer le régime de protection temporaire pour les réfugiés syriens. Le Haut Commissariat s'efforcera de recruter des ONG spécialisées pour garantir des mécanismes d'assistance consolidés pour les populations vivant hors des camps.

Le HCR continuera de coordonner toutes les interventions des institutions des Nations Unies destinées à soutenir et compléter les activités du pays hôte dans le cadre de la réponse à la situation d'urgence syrienne. Il reconduira également sa collaboration avec l'OIM, précisément sur la réinstallation et le rapatriement librement consenti.

L'Organisation poursuivra le travail avec ses partenaires pour mettre en œuvre les activités de protection et plaidera pour l'autosuffisance des demandeurs d'asile dans les sites urbains. Afin de garantir une harmonisation des politiques d'accueil dans le pays, le HCR intensifiera également ses efforts pour renforcer et élargir ses partenariats.

2014 Partenaires du HCR - Turquie
Partenaires d'exécution
ONG : Association pour la solidarité avec les demandeurs d'asile et les migrants, Fondation pour le développement des ressources humaines, Société turque du Croissant-Rouge
Partenaires opérationnels
Organismes gouvernementaux : Agence de gestion des situations d'urgence et des catastrophes, Agence turque pour la coopération et le développement, Bureau de l'Ombudsman, Commandement général de la gendarmerie, Commandement général des garde-côtes, Direction générale de la sécurité, Direction générale pour la gestion des migrations, Institution nationale pour les droits de l'homme, Ministère de l'Intérieur, Ministère de la Famille et des Politiques sociales, Ministère de la Justice, Ministère des Affaires étrangères, Présidence des affaires religieuses, Secrétariat général des affaires de l'Union européenne
ONG : Amnesty International, Ankara Refugee Lunch Support Group, Assemblée des citoyens d'Helsinki, Association des droits de l'homme et de solidarité pour l'éducation en Turquie, Association des droits de l'homme, Association pour la solidarité avec les réfugiés (Multeci-Der), Associations des avocats, Caritas - Caritas Internationalis, Comité international de secours, Commission internationale catholique pour les migrations, Conseil danois pour les réfugiés, Croissant-Bleu international, Fondation pour les droits de l'homme, les libertés et les secours humanitaires, Fondation turque des droits de l'homme, International Medical Corps, International Middle East Peace Research Center, KADER - JRS : Association de solidarité assyrienne-chaldéenne - Services jésuites pour les réfugiés, KAMER - Centre pour les femmes, KAOS Gay and Lesbian Cultural Research and Solidarity Association, Kimse Yok Mu, MOZAIK - Mozaik Human Resources Development, Organisation des droits de l'homme et de solidarité avec les opprimés (Mazlumder), Relief International, Support to Life (Hayata Destek)
Autres : OIM

| Informations financières |

Ces quatre dernières années, les besoins financiers de l'opération du HCR en Turquie ont augmenté de manière spectaculaire, passant de 17,7 millions de dollars E.-U. en 2010 à un budget 2013 révisé de 226,1 millions de dollars E.-U., principalement en raison de l'afflux de réfugiés depuis l'Iraq et la Syrie. Le budget global pour la Turquie en 2014 est fixé à 195 millions de dollars E.-U. La majorité de ces ressources (164,1 millions de dollars E.-U.) est allouée à l'intervention d'urgence pour les réfugiés syriens. Les besoins financiers sont fondés sur les meilleures estimations possibles pour 2014, en utilisant les informations disponibles à la mi-2013. Compte tenu de l'évolution de la situation en Syrie, les éventuels besoins supplémentaires seront présentés dans le Plan d'action régional pour les réfugiés syriens, la situation étant examinée de nouveau courant 2014.

Source : Appel global 2014-2015 du HCR

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •
Contributions des gouvernements au HCR
Contributions depuis 2000
Annéedollars E.-U.
2013
More info 200 000
Au 9 décembre 2013
2012 500 000
2011
More info 201 000
Contributions totales (dollars E.-U.) : 201 000 [rang 40]
Contributions non affectées (dollars E.-U.) : 200 000 [rang 26]
Rang du donateur par PIB : 43
Rang du donateur par habitant : 44
2010
More info 200 000
Contributions totales (dollars E.-U.) : 200 000 (rang : 34)
Contributions non affectées (dollars E.-U.) : 200 000 (rang : 26)
Rang du donateur par PIB : 49
Rang du donateur par habitant : 49
2009
More info 400 000
Contributions totales (dollars E.-U.) : 400 000 (rang : 36)
Contributions non affectées (dollars E.-U.) : 200 000 (rang : 25)
Rang du donateur par PIB : 45
Rang du donateur par habitant : 45
2008
More info 450 000
Contributions totales (dollars E.-U.) : 450 000 (rang : 33)
Contributions non affectées (dollars E.-U.) : 200 000 (rang : 28)
Rang du donateur par PIB : 38
Rang du donateur par habitant : 39
2007
More info 3 200 000
Contributions totales (dollars E.-U.) : 3 200 000 (rang : 23)
Contributions non affectées (dollars E.-U.) : 200 000 (rang : 25)
Rang du donateur par PIB : 27
Rang du donateur par habitant : 32
2006
More info 200 000
Contributions totales (dollars E.-U.) : 200 000 (rang : 59)
Contributions non affectées (dollars E.-U.) : 200 000 (rang : 30)
Rang du donateur par PIB : 37
Rang du donateur par habitant : 37
2005
More info 1 100 000
1 100 000 dollars E.-U., dont 550 000 (50%) non affectés et 550 000 dollars E.-U. affectés au niveau national, (50).
2004 0
2003
More info 250 000
250 000 dollars E.-U., dont 150 000 (60%) dollars E.-U. non affectés et 100 000 dollars E.-U. (40%) affectés au niveau sous-régional.
2002
More info 150 000
150 000 dollars E.-U., dont 100% non affectés.
2001
More info 150 000
150 000 dollars E.-U., dont 100% non affectés.
2000
More info 250 000
250 000 dollars E.-U., dont 150 000 (60%) non affectés et 100 000 (40%) affectés.

Turquie UNHCR Rapports sur la collecte de fonds Flux RSSRapports sur la collecte de fonds

autres documents

Au-delà de la frontière

En 2010, la frontière entre la Grèce et la Turquie est devenue le point d'entrée principal vers l'Union européenne pour les migrants irréguliers et les demandeurs d'asile, avec plus de 132 000 nouveaux arrivants. Certains sont des migrants en quête d'une vie meilleure, tandis que d'autres fuient la violence et la persécution dans des pays comme l'Afghanistan, l'Erythrée, l'Iraq ou la Somalie. Le voyage est périlleux et de nombreuses noyades sont à déplorer lors des tentatives de traversée de la Méditerranée ou de la rivière Eros entre la Grèce et la Turquie à bord de frêles embarcations. Les insuffisances du système d'asile grec sont exacerbées par la charge imposée par des dizaines de milliers de personnes dans l'attente de l'examen de leurs demandes d'asile. Les centres de réception pour les nouveaux arrivants, y compris des demandeurs d'asile, sont grandement insuffisants. L'année dernière, des équipes du HCR se sont rendues dans plusieurs de ces centres surpeuplés où hommes, femmes et enfants étaient détenus dans des pièces exiguës et manquant d'infrastructures. Le HCR travaille avec le Gouvernement grec pour améliorer son système d'asile et a appelé les autres Etats européens à apporter leur soutien à la Grèce.

Au-delà de la frontière

Environ 90 000 réfugiés syriens sont hébergés dans les camps en Turquie

A la mi-septembre, plus de 200 000 réfugiés syriens avaient traversé la frontière vers la Turquie. Le HCR estime que la moitié d'entre eux sont des enfants, et beaucoup ont vu leur foyer détruit par le conflit avant de s'enfuir vers la frontière en quête de sécurité.

Les autorités turques ont monté, pour les réfugiés, des camps très bien organisés construits le long du sud de la frontière avec la Syrie. La Turquie porte assistance à 120 000 réfugiés depuis l'éruption du conflit en Syrie. On compte actuellement 12 camps accueillant 90 000 réfugiés et quatre autres sont en cours de construction. La Turquie a déjà dépensé près de 300 millions de dollars, continue de gérer les camps ainsi que de fournir des vivres et des services médicaux.

L'agence des Nations Unies pour les réfugiés a fourni à la Turquie des tentes, des couvertures et des batteries d'ustensiles de cuisines à distribuer aux réfugiés. Le HCR propose également des conseils opérationnels et des lignes directrices, tandis que le personnel de l'organisation facilite les mesures de rapatriement volontaire des réfugiés.

La plupart des réfugiés ayant traversé la frontière vers la Turquie sont originaires du nord de la Syrie, notamment la ville d'Alep. Dans un premier temps, certains vivaient dans des écoles ou d'autres bâtiments publics. Depuis, ils ont été transférés dans des camps où les familles vivent dans des tentes ou des conteneurs aménagés en logements et où tous les services essentiels sont assurés.

Environ 90 000 réfugiés syriens sont hébergés dans les camps en Turquie

Turquie : La vie au campPlay video

Turquie : La vie au camp

En Turquie, plus de 100 000 Syriens sont hébergés dans 14 camps de réfugiés, mais davantage de camps sont nécessaires.
Turquie : Fuir la violence  Play video

Turquie : Fuir la violence

Le témoignage d'un civil qui a fui avec sa famille en Turquie, un pays qui accueille près de 90 000 réfugiés syriens dans 13 camps.
Turquie : Angelina Jolie rencontre des réfugiés syriensPlay video

Turquie : Angelina Jolie rencontre des réfugiés syriens

L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR Angelina Jolie s'est rendue en Turquie à la frontière avec la Syrie pour rencontrer des civils ayant fui leur pays.