Accueil > Quoi de neuf sur le site

Quoi de neuf sur le site

Publié récemment - Statistiques
Publié récemment - Administration
Publié récemment - Le HCR en bref
Publié récemment - Comité exécutif
Publié récemment - Comment nous aider
Publié récemment - Agir pour faire la différence
Publié récemment - Actualités
Publié récemment - Nos Partenaires
Publié récemment - Publications
Publié récemment - Protection des réfugiés
Publié récemment - Recherche et archives
Publié récemment - Les débats clés
Publié récemment - Evénements du HCR
Publié récemment - La parole aux réfugiés
• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •
Multimedia

L'Emissaire du HCR Angelina Jolie en Iraq

L'Emissaire du HCR Angelina Jolie s'est rendue en Iraq cette semaine, pour y rencontrer des réfugiés syriens et des déplacés internes iraquiens dans la région du Kurdistan iraquien. Elle a offert son soutien à 3,3 millions de personnes déracinées par le conflit dans le pays et elle a mis en lumière leurs besoins.

Angelina Jolie a entendu des témoignages déchirants sur la fuite éperdue de ces civils, y compris certains qui marchaient la nuit et se cachaient le jour sur le chemin vers la liberté. Elle a également rencontré des femmes qui se trouvaient parmi les 196 Yézidis récemment libérés par les militants et hébergés actuellement dans l'installation informelle de Khanke.

« Il est choquant de voir le niveau de dégradation de la situation humanitaire en Iraq depuis ma dernière visite », a déclaré Angelina Jolie. « Au-delà du grand nombre de réfugiés syriens, deux millions d'Iraquiens ont été déplacés par les violences durant la seule année 2014. Beaucoup parmi tous ces personnes innocentes ont été déracinées plusieurs fois dans leur quête de sécurité au milieu des lignes de front mouvantes. »

L'Emissaire du HCR Angelina Jolie en Iraq

27 Jan 2015

L'Emissaire du HCR Angelina Jolie s'est rendue en Iraq cette semaine, pour y rencontrer des réfugiés syriens et des déplacés internes iraquiens dans la région du Kurdistan ira...

Les triplés de l'hiver : un conte doux-amer du Nouvel An

La naissance de ces triplés au jour du Nouvel An dans la plaine de la Bekaa à l'est du Liban n'a pas été célébrée dans la joie, car elle s'est accompagnée d'une terrible nouvelle. La mère des nouveau-nés, Amal, une réfugiée syrienne, est décédée peu après l'accouchement. Elle n'aura jamais eu la chance de voir ses garçons.

Par un cruel caprice du destin, la propre mère d'Amal était elle aussi décédée en donnant naissance à Amal, dont le nom signifie « espoir ». Elle était impatiente à l'idée d'avoir des triplés et elle était confiante pour la naissance. Elle avait nommé les trois garçons avant leur naissance - Riyad, Ahmed et Khaled - et elle avait demandé à son mari de prendre bien soin d'eux au cas où quelque chose lui arriverait.

La météo dans la plaine de la Bekaa a semblé refléter le tourment de la famille d'Amal. Moins d'une semaine après sa mort, la pire tempête de l'hiver depuis des années a balayé la région, apportant des températures glaciales et la chute d'énormes quantités de neige dans toute la plaine de la Bekaa. Cette famille, qui vit désormais loin de chez elle, fait à la fois le deuil de l'être cher tout en luttant pour garder les nouveau-nés au chaud et en sécurité. Le photojournaliste Andrew McConnell, en mission pour le HCR, s'est rendu auprès de cette famille.

Les triplés de l'hiver : un conte doux-amer du Nouvel An

20 Jan 2015

La naissance de ces triplés au jour du Nouvel An dans la plaine de la Bekaa à l'est du Liban n'a pas été célébrée dans la joie, car elle s'est accompagnée d'une terrible ...

Play video

Saleh et Faisah marchent dans la neige au milieu de l'installation de tentes. Saleh explique que c'est difficile de rester au chaud au milieu de températures glaciales dans la tempête hivernale. « La tente doit être renforcée contre les conditions hivernales pour assurer qu'ils [les triplés] restent au chaud », explique le veuf, en deuil. « Elle [sa femme Amal] disait toujours que nous irons dans un autre pays, pour s'y installer et éduquer nos enfants. Ce serait beaucoup mieux pour nous que notre vie ici, dans la neige et au milieu de l'hiver. »
Play video

Saleh et Faisah marchent dans la neige au milieu de l'installation de tentes. Saleh explique que c'est difficile de rester au chaud au milieu de températures glaciales dans la tempête hivernale. « La tente doit être renforcée contre les conditions hivernales pour assurer qu'ils [les triplés] restent au chaud », explique le veuf, en deuil. « Elle [sa femme Amal] disait toujours que nous irons dans un autre pays, pour s'y installer et éduquer nos enfants. Ce serait beaucoup mieux pour nous que notre vie ici, dans la neige et au milieu de l'hiver. »