Accueil > Où nous travaillons > Asie et Pacifique > Asie du Sud-Ouest > République islamique d'Iran

République islamique d'Iran flag

République islamique d'Iran République islamique d'Iran Flux RSS

Profil d'opérations 2014 - République islamique d'Iran

| Aperçu |

Environnement opérationnel

  • La République islamique d'Iran continue d'accueillir l'un des groupes de réfugiés les plus importants et les plus anciens au monde, en dépit du rapatriement librement consenti de centaines de milliers de réfugiés afghans et iraquiens dans leur pays d'origine au cours des dix dernières années. En octobre 2011, d'après le Bureau des étrangers et de l'immigration (BAFIA), le nombre total de réfugiés enregistrés auprès des autorités s'élevait à plus de 882 000 (plus de 840 000 Afghans et près de 42 000 Iraquiens).

  • En République islamique d'Iran, 97 pour cent des réfugiés vivent dans des zones urbaines et semi-urbaines. Entre janvier 2002 et juillet 2013, le HCR a aidé plus de 913 000 Afghans à rentrer chez eux de leur plein gré et, depuis 2003, près de 30 000 réfugiés iraquiens ont aussi reçu une assistance au rapatriement librement consenti. Néanmoins, le nombre de personnes ayant regagné leur pays en 2013 demeure faible si on le compare aux années précédentes, et le programme d'assistance devra se poursuivre.

  • L'hyperinflation que connaît le pays a contrarié la prestation de services par différents secteurs gouvernementaux. On a également enregistré une hausse spectaculaire du coût de la vie, notamment des produits alimentaires, d'autres produits essentiels, ainsi que des dépenses de santé et d'éducation. Ce phénomène a touché en particulier la population réfugiée. Actuellement, près de 24 pour cent des réfugiés enregistrés sont considérés comme vulnérables et cette situation devrait concerner un nombre croissant de réfugiés.

  • Les sanctions internationales et les répercussions de l'inflation continuent d'influer sur l'octroi de l'aide humanitaire ainsi que sur les coûts des opérations pour le HCR et d'autres organisations.

  • Le Gouvernement de la République islamique d'Iran a participé activement au processus qui a abouti à la Stratégie de solutions pour les réfugiés afghans, approuvée en mai 2012. Cette Stratégie a pour but de favoriser les perspectives de retours durables des réfugiés afghans.

  • Le Gouvernement de la République islamique d'Iran accorde à la population réfugiée qui vit sur son territoire accès aux services médicaux, à l'éducation pour les étudiants, aux cours d'alphabétisation pour les enfants non scolarisés ainsi qu'au marché de l'emploi.

Personnes relevant de la compétence du HCR

Les principales populations relevant de la compétence du HCR en 2014 seront, selon ses prévisions : les réfugiés afghans, dont la plupart sont arrivés avant 2001 comme réfugiés prima facie ; et des réfugiés iraquiens, dont la majorité ont été enregistrés en 2002 comme réfugiés prima facie. Presque tous les réfugiés vivent dans des zones urbaines et rurales, avec à peine 3 pour cent qui résident dans des zones d'installation dévolues aux réfugiés iraquiens.

Chiffres HCR prévisionnels pour la République islamique d'Iran
Type de population Origine Déc. 2013 Déc. 2014 Déc. 2015
Total dans le pays Nb personnes
assistées par le HCR
Total dans le pays Nb personnes
assistées par le HCR
Total dans le pays Nb personnes
assistées par le HCR
Total 845 770 845 770 823 320 823 320 800 800 800 800
Réfugiés Afghanistan 804 090 804 090 784 090 784 090 764 090 764 090
Iraq 41 590 41 590 39 090 39 090 36 590 36 590
Pays divers 70 70 60 60 50 50
Demandeurs d'asile Afghanistan 10 10 60 60 50 50
Iraq - - 10 10 10 10
Pays divers 10 10 10 10 10 10

| Réponse |

Besoins et stratégies

La planification du HCR pour 2014 reflètera les priorités stratégiques globales de l'Organisation, des éléments de la Stratégie de solutions pour les réfugiés afghans et le projet de cadre de protection pour les réfugiés en République islamique d'Iran. Le Haut Commissariat continuera d'élargir l'espace d'asile dans le pays en apportant son soutien au Gouvernement, tout en consolidant les aptitudes et les capacités des réfugiés en prévision de leur retour durable dans leur pays d'origine ou leur départ pour un pays tiers. Le programme se concentre donc sur quatre principaux domaines de besoins liés, à savoir la santé, l'éducation, les moyens d'existence et les solutions durables.

Le HCR travaillera de concert avec ses homologues gouvernementaux pour renforcer et développer le cadre de protection des réfugiés, en particulier en facilitant les solutions durables disponibles et en les mettant en œuvre. Dans le domaine du soutien aux moyens d'existence, le HCR s'assurera que toute occasion de formation professionnelle correspond à un plan d'activité ou à des possibilités pour les réfugiés d'acquérir des compétences qui faciliteront le processus de réintégration après leur retour dans leur pays d'origine. Le régime d'assurance de santé pour les réfugiés sera reconduit. Il est très important pour les réfugiés vulnérables, dont les besoins médicaux les plus essentiels peuvent ainsi être satisfaits.

| Mise en œuvre |

Coordination

Le principal partenaire du HCR en République islamique d'Iran demeure le BAFIA pour les questions relatives aux réfugiés, ainsi que pour la coordination avec tous les autres acteurs dans les domaines de la santé, de l'éducation et des moyens de subsistance. En 2014, l'Organisation continuera de collaborer avec le PAM pour distribuer des rations alimentaires aux réfugiés vulnérables dans les sites d'installation. L'OIM appariera les offres d'emploi en Afghanistan avec des réfugiés afghans hautement qualifiés qui sont prêts à regagner leur pays. Le HCR maintiendra sa collaboration avec l'ONUDC en matière de prévention et de traitement de l'abus de drogues et de réadaptation des réfugiés afghans. En outre, il soutiendra les projets d'activités rémunératrices au travers d'efforts conjoints avec le PNUD, l'ONUDI, l'Organisation de formation technique et professionnelle ainsi que la World Relief Foundation.

Dans le domaine de l'éducation, le ministère de l'Education restera le principal partenaire du Haut Commissariat, alors que l'organisme clé pour assurer des services de santé aux réfugiés sera le ministère de la Santé.

2014 Partenaires du HCR - République islamique d'Iran
Partenaires d'exécution
Organismes gouvernementaux : Bureau des étrangers et de l'immigration, Ministère de l'Education, Ministère de la Santé, Organisation de formation technique et professionnelle, Organisme national d'aide sociale d'Iran
ONG : Chain of Hope, Conseil danois pour les réfugiés, Conseil norvégien pour les réfugiés, Iraqi Refugee Aid Council, Kowsar Scientific and Cultural Foundations (Kowsar), Organisation de défense des victimes de violences, Rebirth Charity Organization, Société pour la protection des enfants souffrant du cancer, Society for Recovery Support, The Association for Protection of Refugee Women and Children, World Relief Foundation
Autres : ONUDI
Partenaires opérationnels
ONG : Caritas, Family Planning Organization, Global Partners, International Consortium for Refugees in Iran, Médecins sans Frontières, Nippon International Cooperation for Community Development, Relief International
Autres : FAO, FNUAP, OIM, OMS, ONUDC, ONUDI, ONUSIDA, PAM, PNUD, UNESCO, UNICEF

| Informations financières |

Ces dernières années, les besoins financiers pour l'opération du HCR en République islamique d'Iran ont augmenté régulièrement, passant de 36,5 millions de dollars E.-U. en 2010 à un budget révisé de 59,6 millions de dollars E.-U. en 2013, pour répondre aux besoins croissants des réfugiés afghans et iraquiens. En 2014, les besoins financiers de l'opération sont fixés à 69 millions de dollars E.-U., soit 9,4 millions de dollars E.-U. de plus que pour le budget 2013 révisé. Cette majoration est en partie due à la baisse du taux de change, au renchérissement du coût de la vie et des produits de base, et à la multiplication du nombre d'individus vulnérables dépendant du soutien du HCR.

Source : Appel global 2014-2015 du HCR

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

République islamique d'Iran UNHCR Rapports sur la collecte de fonds Flux RSSRapports sur la collecte de fonds

autres documents
Afghanistan : L'histoire de MiriamPlay video

Afghanistan : L'histoire de Miriam

Miriam a été réfugiée en Iran pendant six ans. Cette veuve et mère de famille est revenue dans son pays en 2002. Depuis, elle est une personne déplacée dans son propre pays. Sa situation est très précaire.
Iran : Une nouvelle viePlay video

Iran : Une nouvelle vie

Des réfugiés afghans doivent s'adapter à leur nouvelle vie dans l'ouest de l'Iran, après y avoir été transférés depuis leur ancien lieu d'habitation désormais interdit d'accès par le Gouvernement iranien.