Accueil > Nouvelles et opinions > Galeries photo

Galeries photo

Une image en dit plus qu'un long discours. Le HCR en compte plus de 250 000 d'entre elles dont certaines remontent à plusieurs décennies. La photothèque du HCR à Genève dispose de la plus importante collection au monde de photos relatives aux réfugiés et couvrant la presque totalité des déplacements importants de ces 60 dernières années. Ces images dressent un portrait complet de la vie des réfugiés, des demandeurs d'asile, des personnes déplacées et des apatrides dans toutes les régions de la planète. Elles présentent par ailleurs le travail des milliers de fonctionnaires des Nations Unies qui les ont aidés. Une sélection de nos meilleures photos est disponible sur ce site ainsi que sur le site de réseau social Flickr. Pour les médias, l'utilisation de nos photos est gratuite.

Liste 1 sur 44 pages
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 »

Infographie Syrie

Publié le: 29 Aug 2014

Dans un climat de désespoir grandissant, trois millions de Syriens sont désormais des réfugiés.

Ukraine: fouiller dans les décombres

Publié le: 08 Aug 2014

Le conflit a changé la ville de Slaviansk située dans la région de Donetsk, à l'est de l'Ukraine. « Nous avions l'habitude d'une ville si belle, si calme, si bien entretenue », affirme Angelina, travailleuse sociale. Aujourd'hui, cette ville est truffée de maisons et d'infrastructures détruites par les affrontements entre les troupes ukrainiennes et les forces pro-russes. Plus de la moitié des habitants - soit quelque 70 000 personnes - ont fui la ville pendant les combats il y a quelques mois. Ces dernières semaines, le gouvernement ayant repris le contrôle de la ville, environ 15 000 personnes sont revenues. Mais elles font face à de nombreux défis. Maria, 80 ans, a repris possession de sa maison endommagée et elle dort dans la cuisine avec sa famille. Elle s'inquiète à propos de sa retraite. L'agence des Nations Unies pour les réfugiés a acheminé plusieurs tonnes de produits d'hygiène et d'ustensiles de cuisine vers la ville pour qu'ils soient distribués à ceux qui ont perdu leur domicile. La photojournaliste Iva Zimova a récemment accompagné des employés du HCR alors qu'ils rendaient visite à plus de 100 familles pour leur apporter de l'aide.

Infographie : Près de 64 000 migrants et réfugiés sont déjà arrivés en Italie par la mer en 2014.

Publié le: 28 Jul 2014

Infographie : Près de 64 000 migrants et réfugiés sont déjà arrivés en Italie par la mer en 2014.

Sauvetage en mer

Publié le: 25 Jul 2014

L'été, avec son beau temps et une mer plus calme, est souvent le théâtre d'une hausse du nombre de personnes risquant leur vie pour traverser la Méditerranée et demander l'asile en Europe. Cette année, les chiffres ont toutefois augmenté dans une proportion stupéfiante. En juin, les opérations de recherche et de sauvetage Mare Nostrum ont permis de retrouver des passagers désespérés au nombre de plus de 750 par jour.

A la fin juin, le photographe du HCR Alfredo D'Amato est monté à bord du San Giorgio, un bâtiment prenant part au volet italien de l'opération navale, afin de recueillir des informations sur le processus de sauvetage - y compris depuis la première observation de bateaux à partir d'un hélicoptère militaire, le transfert des passagers vers de petits bateaux de sauvetage puis le vaisseau de la marine et, enfin, leur retour sur la terre ferme dans les Pouilles, en Italie.

Le 28 juin en l'espace de six heures seulement, l'équipage a porté secours à 1 171 personnes qui se trouvaient à bord de quatre embarcations surchargées. Plus de la moitié sont originaires de la Syrie déchirée par la guerre, avec, pour la plupart, des familles et de grands groupes. D'autres arrivent depuis l'Erythrée, le Soudan, le Pakistan, le Bangladesh, la Somalie et au-delà. Les photos de A. D'Amato et les interviews qui les accompagnent mettent en lumière la vie de ces personnes dont la situation, dans leur pays, était devenue précaire au point de mettre leur vie en péril.

Un adolescent en exil

Publié le: 24 Jul 2014

Comme tous les pères avec leurs fils, Fewaz et Malak ont parfois du mal à coexister. Une nouvelle coupe de cheveux et une cigarette en cachette peuvent déjà créer des tensions dans le petit appartement qui est leur chez-soi. Malgré cela, un lien puissant les unit : ces réfugiés syriens ont été bloqués pendant près d'un an dans un quartier pauvre d'Athènes.

Ils avaient auparavant fui leur maison avec le reste de la famille durant l'été 2012, après que la guerre ait commencé à tourmenter leur paisible vie. Depuis la Turquie, ils avaient tenté plusieurs fois la traversée périlleuse pour entrer en Grèce.

Malak, treize ans, a été le premier à passer la frontière marquée par le fleuve Evros. Mais Fewaz, sa femme et leurs deux autres enfants n'ont pas eu cette chance en mer. Ils avaient remis toutes leurs économies d'une vie pour tenter la traversée périlleuse de la Méditerranée. Ils ont été refoulés par les gardes-côtes grecs.

Lors de leur sixième tentative, le reste de la famille a traversé la frontière et le fleuve Evros. Sa femme et ses deux enfants ont rejoint l'Allemagne, mais Fewaz est parti vers Athènes pour retrouver Malak.

«Quand j'ai enfin vu mon père à Athènes, les mots ne suffisent pas pour décrire ma joie », dit Malak. Cependant, l'adolescent était hanté par le fait de perdre à nouveau son père. « Je crains que mon père soit arrêté, que ferais-je sans lui ? »

Jusqu'au regroupement de la famille, Malak et son père restent ensemble et se serrent les coudes. Le garçon apprend à se débrouiller en grec. Et Fewaz commence à s'habituer à la coupe de cheveux de son fils.

Liste 1 sur 44 pages
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 »
• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •