Parmi les dizaines de milliers de personnes qui fuient la violence en Libye, il y a un groupe de personnes particulièrement vulnérables, car elles sont originaires de pays déchirés par le conflit et n'ont nulle part où rentrer.

Partager:

sur Facebook sur Twitter