Le HCR condamne l'attaque meurtrière sur un abri collectif à Homs

Communiqués de presse, 8 mars 2014

Le HCR a appris ce matin qu'une attaque avait eu lieu à Homs, faisant un mort et des blessés dans un abri où un grand nombre de personnes évacuées étaient regroupées.

L'attaque sur l'abri collectif Al Andalus une école abandonnée a eu lieu peu après minuit, heure locale, lorsque des obus de mortier ont touché un mur. Un habitant a été tué et quelque 10 personnes abritées dans le centre ont été blessées. Ils ont tous été hospitalisés. Le HCR attend des informations sur leur état et celui des personnes qui se trouvent toujours dans l'abri.

« Nous prenons cette nouvelle très au sérieux », a déclaré Amin Awad, le Directeur du HCR pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. « Toutes les parties au conflit en Syrie ont des obligations en vertu du droit international concernant la protection des personnes qui ne sont pas impliquées dans le conflit ».

Entre le début et la mi-février, le personnel du HCR et les bénévoles du Croissant rouge arabe syrien ont aidé plus de 1 400 personnes à quitter la Vieille Ville de Homs au cours d'une « pause humanitaire » de trois jours. Tout le monde n'a cependant pas pu partir, et 336 hommes et garçons ont été retenus au centre Al Andalus pour subir des contrôles.

Les informations concernant l'attaque sont encore limitées. A ce stade nous ne savons pas avec certitude si l'abri a été délibérément pris pour cible et qui sont les auteurs de l'attaque.

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •