Le HCR rend hommage à l'ancien Président sud-africain Nelson Mandela

Articles d'actualité, 6 décembre 2013

© HCR/S.Foa
Photo d'archives de Nelson Mandela avec l'ancienne Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés. Madame Sadako Ogata.

GENÈVE, 6 décembre (HCR) Le HCR a publié une déclaration vendredi dans laquelle l'institution rend hommage à l'ancien Président sud-africain Nelson Mandela, qui avait travaillé avec le HCR pour venir en aide aux réfugiés. Nelson Mandela, une personnalité mondialement reconnue, est décédé jeudi chez lui à Johannesburg à l'âge de 95 ans.

« C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris le décès de Nelson Mandela », a déclaré le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres. « Sa grande sagesse, son altruisme et sa compassion n'ont pas seulement uni l'Afrique du Sud à la fin de l'apartheid, évitant ainsi un immense déplacement potentiel. Ils ont également fait de lui une véritable figure de proue à l'échelle mondiale pour la défense des opprimés et des persécutés. Il est un exemple pour nous tous. »

Selon António Guterres, dans un monde où le conflit force des millions de personnes à fuir leurs maisons chaque année, « ce formidable défenseur de la paix devrait être une source d?inspiration universelle pour ses valeurs de pardon et de réconciliation. Son décès est une grande perte. »

Nelson Mandela et sa fondation Nelson Mandela ont joué un rôle prépondérant dans les efforts de lutte contre la xénophobie et le racisme en Afrique du Sud, y compris à plusieurs occasions en travaillant côte à côte avec le HCR pour aider les réfugiés.

A la fin 1991, l'ancienne Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés Madame Sadako Ogata a rencontré Nelson Mandela quand elle dirigeait la délégation des Nations Unies dans le cadre des pourparlers multipartites Codesa sur la transition pacifique et démocratique de l'Afrique du Sud depuis l'apartheid. Le HCR a ouvert son premier bureau en Afrique du Sud à Johannesburg, en septembre 1991, d'où l'agence a organisé le retour des réfugiés et des exilés sud-africains entre 1991 et 1993.

Le 20 juin 1997, pour célébrer la Journée africaine des réfugiés (aujourd'hui célébrée le 20 juin chaque année dans le monde entier en tant que Journée mondiale du réfugié), le Président Mandela a appelé les pays africains à l'unité pour prévenir le déplacement forcé en renforçant les efforts visant à éviter et faire cesser les guerres.

En février 2001, alors qu'il facilitait des pourparlers entre les factions en conflit au Burundi, Nelson Mandela s'était rendu auprès des réfugiés burundais dans un camp de réfugiés à l'ouest de la Tanzanie où il leur a expliqué le cours des négociations et écouté leurs préoccupations.

En 2007, Nelson Mandela a aidé à établir un groupe indépendant de personnalités publiques reconnues au niveau mondial, intitulé « The Elders » (les Sages), dédié à promouvoir la paix et les droits humains ainsi qu'à trouver des solutions pour résoudre d'autres problèmes mondiaux. Nelson Mandela et le HCR ont également reçu le prix Nobel de la paix.

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •