Le HCR va envoyer des articles de secours et des tentes aux victimes du typhon Haiyan aux Philippines

Articles d'actualité, 11 novembre 2013

© Courtesy JSLim
Des dommages causés par le typhon Haiyan à Tacloban, aux Philippines.

MANILLE, Philippines, 11 novembre (HCR) Le HCR a annoncé lundi organiser un pont aérien pour transporter du matériel d'urgence vers les Philippines afin d'aider certaines parmi 9,8 millions de personnes affectées par le typhon Haiyan.

Le HCR a déjà envoyé des articles de secours depuis son entrepôt de Cotabato, Mindanao, et achemine vers Tacloban 1 400 kits de protection et d'hygiène contenant des articles essentiels comme des bâches en plastique, des couvertures, des moustiquaires, du savon et des sous-vêtements.

Les préparatifs sont en cours pour l'envoi, mercredi, d'une cargaison de 2 500 tentes à bord d'un Boeing 747 depuis Dubaï où est situé l'entrepôt central pour le stockage du matériel d'aide d'urgence du HCR. L'avion devrait atterrir à l'aéroport international de Mactan, à Cebu. De là, l'aide sera transportée vers les zones affectées par le passage du typhon et distribuée par le Service gouvernemental philippin pour la protection sociale et le développement ainsi que par différents partenaires. D'autres rotations aériennes sont planifiées.

« Le niveau de destruction qui nous est rapporté est absolument effarant », a déclaré le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, António Guterres. « Bien que le travail du HCR porte habituellement sur les situations liées à des conflits, la nature exceptionnelle de cette situation tragique nécessite tous les efforts possibles pour apporter de l'aide aux personnes dans le besoin. Nous assumerons pleinement notre rôle dans le cadre de la réponse conjointe pour porter assistance aux personnes affectées. »

Des scènes de pillages, des attaques menées contre des camions transportant de l'aide humanitaire et des évasions de prisonniers ont été signalées dans certaines zones affectées aux Philippines, ce qui ajoute encore au traumatisme des survivants. Pour aider à répondre à ces besoins vitaux en matière de protection ainsi que d'autres, le HCR déploie immédiatement une équipe d'urgence supplémentaire qui comprendra des experts dédiés sur les questions de protection.

Le HCR travaille étroitement avec les autorités et les communautés locales. Les efforts du HCR se déroulent dans le cadre d'une réponse interagence d'urgence aux rescapés du typhon. En tout, le HCR prévoit d'acheminer par avion une aide d'urgence (incluant des tentes, des bâches en plastique, des couvertures, des matelas, des réservoirs d'eau et des batteries d'ustensiles de cuisine) pour 16 000 familles. Dans le cadre de la réponse coordonnée en matière de protection, le HCR distribuera également 50 000 lampes solaires qui peuvent aider à atténuer les risques de violences à l'encontre des femmes et à renforcer la protection des familles qui ont perdu leur maison.

« Nos articles de secours seront destinés aux populations des zones dévastées par le typhon, tout en accordant une attention particulière aux besoins accrus dans des zones déjà affectées auparavant par le conflit interne, y compris dans les provinces de Samar oriental, de Nord-Negros et de Masbate, qui sont voisines de la zone dévastée de Tacloban », a indiqué Bernard Kerblat, Représentant du HCR aux Philippines. « Ceci pourrait inclure l'établissement d'un bureau du HCR sur le terrain à Cebu et d'une plateforme logistique à Roxas. »

Conjointement avec le Service gouvernemental philippin pour la protection sociale et le développement, le HCR codirige le groupe de travail sur la protection, qui examine les problèmes liés au rétablissement de l'enregistrement des données de l'état civil et qui assure des services justes et efficaces ainsi que la distribution de l'aide.

Pour la réponse à cette situation d'urgence, le HCR a débloqué trois millions de dollars depuis sa réserve opérationnelle à Genève et recherchera un total de 10 millions de dollars pour fournir une aide vitale durant trois mois. L'organisation travaillera étroitement avec le Service gouvernemental philippin pour la protection sociale et le développement ainsi que la Commission philippine pour les droits de l'homme, afin de rechercher des solutions durables pour les personnes déplacées par cette catastrophe naturelle.

Le travail du HCR aux Philippines consiste habituellement à aider les personnes déplacées par le conflit à Mindanao. L'organisation a également distribué des kits de protection et d'hygiène à 600 familles déplacées par les combats à Zamboanga et Basilan en septembre 2013.

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

Dévastation aux Philippines après le passage du typhon Haiyan

Environ 13 millions de personnes ont été affectées lorsque le typhon Haiyan a frappé le centre des Philippines le 8 novembre dernier. Des milliers de personnes ont été tuées et près de trois millions d'autres seraient déplacées- Certaines d'entre elles vivent dans des sites d'hébergement temporaire, d'autres près des ruines de leur ancienne maison. La ville de Tacloban dans la province de Leyte a été l'une des zones les plus touchées. Une semaine le passage du typhon, une grande partie de la côte est détruite et des monceaux de débris bordent toujours les rues. En collaboration avec les autorités des Philippines, les agences partenaires de l'ONU et des ONG, le HCR achemine par avion du matériel d'urgence pour des milliers de rescapés. L'agence distribue des tentes, des bâches en plastique, des moustiquaires et d'autres articles de première nécessité. Le HCR codirige également, avec les autorités, le groupe de travail sur la protection, pour identifier les personnes vulnérables et veiller à ce qu'elles puissent accéder à l'assistance et aux services essentiels. Le HCR a lancé un appel de fonds d'un montant de 15 millions de dollars pour répondre à ces besoins vitaux. Le HCR est désormais présent à Tacloban et Ormoc dans la province de Leyte ainsi qu'à Guiuan, dans la province de Samar oriental.

Dévastation aux Philippines après le passage du typhon Haiyan

Philippines: la ville de Tacloban dévastéePlay video

Philippines: la ville de Tacloban dévastée

Le typhon Haiyan a frappe les Philippines les 8 et 9 novembre. Parmi les régions les plus durement frappées, il y a Tacloban, Ormoc et Guiuan. Le HCR distribue du matériel de secours dans et autour de Tacloban et estime avoir déjà aidé environ 15 000 personnes.
Philippines: la ville de Tacloban dévastéePlay video

Philippines: la ville de Tacloban dévastée

Le typhon Haiyan a frappe les Philippines les 8 et 9 novembre. Parmi les régions les plus durement frappées, il y a Tacloban, Ormoc et Guiuan. Le HCR distribue du matériel de secours dans et autour de Tacloban et estime avoir déjà aidé environ 15 000 personnes.
Philippines : Paysans sans terre à MindanaoPlay video

Philippines : Paysans sans terre à Mindanao

Déplacée en raison des combats, une communauté autochtone des Philippines préfère recevoir une formation pour apprendre à défendre ses droits plutôt que de la nourriture ou des abris.