La lauréate de la distinction Nansen bénie par le Pape François, lors d'une rencontre au Vatican

Articles d'actualité, 2 octobre 2013

© Fotografia Felici
Le Pape François prie avec Soeur Angélique aujourd'hui, sur la place St-Pierre au Vatican.

VATICAN, 2 octobre (HCR) Deux jours après avoir reçu l'une des principales distinctions humanitaires au monde, Soeur Angélique Namaika a rencontré mardi le Pape François au Vatican, à la suite d'une Audience Générale sur la place St-Pierre.

« Rencontrer le Pape est un immense honneur pour moi », a indiqué Soeur Angélique. « Je n'aurais jamais cru que je rencontrerais le Saint-Père. Quand j'ai appris la nouvelle, j'ai pleuré pendant un long moment. Lors de ma rencontre avec le Saint-Père, je lui ai dit, 'je suis originaire de la RDC et je porte avec moi les femmes et les enfants qui ont été victimes des atrocités commises par la LRA [Armée de résistance du Seigneur], pour que vous puissiez les bénir au même titre que moi'. »

Elle a cité le Pape qui lui a alors répondu : « Je connais votre cause, vous devez continuer à aider les réfugiés [et les personnes déplacées internes]. » Elle a ajouté qu'il a alors placé les deux mains sur sa tête, il a prié pour elle et il l'a bénie ainsi que les centaines de femmes qu'elle a aidées en République démocratique du Congo.

Lundi soir, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés a remis à la religieuse âgée de 46 ans la médaille de la prestigieuse distinction Nansen pour les réfugiés en reconnaissance de son travail inlassable et courageux au bénéfice des rescapés de la violence et du déplacement, dans la province Orientale au nord-est de la République démocratique du Congo.

La plupart des 2 000 femmes et jeunes filles aidées directement par Soeur Angélique dans et autour de la ville de Dungu étaient des victimes de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), un groupe rebelle ougandais brutal qui est arrivé dans la région en 2005. Elles témoignent d'enlèvements, de travail forcé, de violences, de meurtres, de viols et d'autres violations des droits humains.

Grâce à son Centre de réinsertion et de développement, Soeur Angélique les a aidées à transformer leur vie en leur offrant une chance d'apprendre un métier, de lancer leur entreprise ou de retourner à l'école.

Laurens Jolles, le Représentant régional du HCR pour le sud de l'Europe, qui se trouvait avec Soeur Angélique sur la Place St-Pierre de Rome lorsque le Pape François s'est arrêté pour parler, a indiqué que la rencontre était très significative étant donné l'intérêt du Pape pour les questions de réfugiés et de migration.

En juillet, après avoir été élu, le Pape François avait effectué une visite symbolique dans l'île italienne de Lampedusa en Méditerranée, en rencontrant un groupe de migrants récemment arrivés et appelant à la compréhension pour les milliers de personnes y compris des réfugiés et des demandeurs d'asile qui risquent leur vie chaque année lors de la traversée périlleuse en haute mer pour rejoindre l'Europe. Il avait également rendu hommage aux personnes qui ont perdu la vie durant la tentative de traversée.

« Le HCR apprécie l'attention et l'intérêt dont fait preuve de manière continue Sa Sainteté à l'égard des personnes déracinées depuis le début de son pontificat. L'intérêt montré par le Pape pour le travail de Soeur Angélique est une preuve supplémentaire de sa proximité avec les plus vulnérables », a indiqué Laurens Jolles.

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

Fridtjof Nansen

Un homme d'action et de vision

La distinction Nansen pour les réfugiés

La distinction Nansen pour les réfugiés

Attribuée chaque année à des personnes ou des organisations en reconnaissance de leurs services exceptionnels à la cause des réfugiés.

La distinction Nansen 2011 pour les réfugiés

Cette année, lors de la cérémonie de remise de la distinction Nansen pour les réfugiés à Genève, le HCR a rendu hommage à la célèbre actrice Angelina Jolie et à l'organisation humanitaire yéménite, la Société pour la solidarité humaine (SHS), pour leur travail exceptionnel en faveur des réfugiés durant tant d'années.

Angelina Jolie a été honorée pour son travail à titre d'ambassadrice de bonne volonté pour le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés qui dure depuis 10 ans. L'actrice américaine a rejoint le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres pour remettre la distinction Nansen à Nasser Salim Ali Al-Hamairy pour le travail de son ONG qui sauve des vies et aide des dizaines de milliers personnes désespérées arrivées sur la côte du Yémen depuis la corne de l'Afrique.

L'année 2011 marque le 150e anniversaire de la naissance de Nansen, ce qui en fait une date mémorable pour cette distinction. Cette dernière a été créée en 1954 en l'honneur de Fridtjof Nansen, explorateur, scientifique, diplomate et homme politique norvégien, premier Haut Commissaire de la Société des Nations pour les réfugiés en 1921. La distinction Nansen est remise chaque année à une personne ou une organisation en reconnaissance de services exceptionnels rendus à la cause des réfugiés. Elle comprend une médaille commémorative et une somme de 100 000 dollars offerts par les Gouvernements de la Suisse et de la Norvège. Cette somme est consacrée à des projets élaborés et choisis par le lauréat en matière de protection et d'assistance aux personnes déracinées.

La distinction Nansen 2011 pour les réfugiés

La Distinction Nansen pour les réfugiés 2008

La distinction Nansen pour les réfugiés 2008 est remise au Centre de coordination de l'action contre les mines des Nations Unies au Sud-Liban.

Le coordonnateur britannique d'un programme d'action contre les mines des Nations Unies au Sud-Liban, ainsi que son équipe composée de près de 1 000 démineurs civils - des Libanais pour la plupart - ont été nommés, par le HCR, lauréats de la distinction Nansen pour les réfugiés 2008.

Christopher Clark, un ancien officier de l'armée britannique, est devenu en 2003 responsable du Centre de coordination de l'action contre les mines des Nations Unies au Sud-Liban (UNMACC-SL). Ses équipes ont détecté et détruit des tonnes de munitions non explosées (UXO) et des dizaines de milliers de mines antipersonnel.

Ces chiffres incluent près de 145 000 sous-munitions, provenant de bombes à sous-munitions, trouvées au Sud-Liban après la guerre de cinq semaines ayant eu lieu mi-2006. Leur travail a permis à près d'un million de déplacés libanais par le conflit de rentrer chez eux en sécurité. Il a cependant eu un coût, 13 démineurs ont perdu la vie et 38 autres ont été blessés depuis 2006. Le Sud-Liban retrouve sa prospérité et la reconstruction se poursuit rapidement, en grande partie grâce au travail mené par les lauréats de la distinction Nansen 2008.

La Distinction Nansen pour les réfugiés 2008

La distinction Nansen 2007

La distinction Nansen pour les réfugiés est remise à une avocate de Malte pour ses efforts et son courage.

La distinction Nansen 2007

Le défunt sénateur Edward Kennedy - Lauréat de la distinction Nansen pour les réfugiés 2009Play video

Le défunt sénateur Edward Kennedy - Lauréat de la distinction Nansen pour les réfugiés 2009

Le lauréat de la distinction Nansen pour les réfugiés 2009 est le défunt sénateur Edward Kennedy. Cette distinction lui a été attribuée à titre posthume pour son inlassable travail au service des réfugiés durant 40 ans en tant que sénateur américain.
Play video

-