Environ 5 600 nouveaux réfugiés maliens sont arrivés dans le nord du Niger

Articles d'actualité, 5 avril 2013

© HCR
Ces réfugiés maliens viennent d'arriver au Niger.

NIAMEY, Niger, 5 avril (HCR) Environ 5 600 réfugiés maliens ont traversé la frontière vers le Niger la semaine dernière. Ils expliquent avoir fui à cause de la poursuite du conflit dans le nord ou par crainte de possibles représailles de la part de l'armée malienne. Les nouveaux arrivants ont indiqué que beaucoup d'autres sont en route vers le Niger.

Les réfugiés, principalement de femmes et des enfants, sont originaires des régions de Kidal et de Menaka. Ils ont voyagé à pied ou à dos d'âne. Ils ont commencé à arriver le 28 mars et ils ont trouvé refuge à Mentes ou Midal, dans une région désertique reculée au nord du Niger, a indiqué un porte-parole du HCR.

Mentes est situé à environ 920 kilomètres de Niamey et à 420 kilomètres de Tahoua, où le HCR s'occupe de 17 000 autres réfugiés maliens. Le voyage dure environ six heures en voiture à travers le désert vers cette localité, depuis Tahoua.

« Les conditions de réception sont très précaires. Les seules ressources en eau disponibles et qui est argileuse sont collectées dans des piscines. Il n'y a pas de dispensaire », a indiqué le porte-parole Adrian Edwards, ajoutant : « Nous prévoyons de transférer ces réfugiés vers Midal, où nous pourrons mieux leur venir en aide et où il y a un puits en service. »

Des missions conjointes et séparées avec les autorités locales et le Programme alimentaire mondial sont organisées pour enregistrer les nouveaux arrivants et distribuer des articles alimentaires et non alimentaires. Plus de 2 400 personnes arrivées avant le 28 mars ont reçu une aide. Les autres en bénéficieront lors de la prochaine distribution.

Le porte-parole a indiqué que le HCR procède actuellement au redéploiement de personnes et de ressources dans cette région, qui n'avait jamais connu d'afflux de réfugiés. Des distributions de vivres et d'articles non alimentaires vont continuer. De plus, des évaluations des besoins et des études sont organisées actuellement pour connaître les autres besoins.

On compte environ 175 000 réfugiés maliens qui se trouvent en Algérie, au Burkina Faso, en Mauritanie et au Niger. Ce chiffre inclut 37 530 personnes qui ont fui depuis janvier.

Par Charlotte Arnaud à Niamey, Niger

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

Fuji Optical

Transformer la vie des personnes déracinées à travers le monde.

La fondation IKEA

S'assurer que chaque enfant a droit à un chez-soi en lieu sûr.

UNIQLO

Encourager les gens à recycler leurs vêtements en faveur des plus démunis.

Eduquer un enfant

Permettre à 176 000 enfants réfugiés d'Afrique, d'Asie et du Moyen Orient de bénéficier d'un programme d'éducation primaire.

La fondation des Nations Unies

Contribuer aux résultats importants en termes de santé, de société et de sécurité apportées à un grand nombre de personnes déplacées dans quelque 20 pays africains.

La fondation UPS

Livrer du matériel de secours dans les délais.

Les réfugiés maliens fuient au Niger en quête de sécurité

Des milliers de familles maliennes sont arrivées au Niger depuis la mi-janvier, après avoir fui les combats entre un mouvement rebelle touareg et les forces gouvernementales maliennes au nord du Mali. Les réfugiés vivent dans des installations de fortune le long de la frontière. Ils sont exposés au soleil et au vent durant la journée et au froid la nuit. Le HCR a commencé à distribuer des biens de secours et prévoit d'ouvrir des camps dans des zones plus sûres situées hors des régions frontalières. Hélène Caux, du HCR, a rencontré certains parmi ces réfugiés qui lui ont fait part de leur souhait de retourner dans leur pays dès que la sécurité y serait restaurée.

Les réfugiés maliens fuient au Niger en quête de sécurité

Le chef du HCR rencontre des réfugiés au Burkina Faso

Le 1er août, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres s'est rendu au nord du Burkina Faso avec Anne C. Richard, la Secrétaire d'Etat américaine adjointe à la Population, aux Réfugiés et à la Migration (BRPM). Au camp de Damba, ils ont rencontré des réfugiés maliens qui ont fui le Mali au cours des six derniers mois pour échapper à la poursuite du conflit et à l'instabilité politique. A ce jour, plus de 250 000 réfugiés maliens ont fui leurs maisons et trouvé refuge dans l'un des pays de la région, y compris 250 000 réfugiés maliens au Burkina Faso. L'agence des Nations Unies pour les réfugiés a reçu seulement un tiers de l'appel de fonds de 153 millions de dollars dont elle a besoin pour fournir une aide vitale y compris des abris, de l'eau, des installations sanitaires, des soins de santé, des vivres et une protection aux réfugiés. Le HCR craint que la situation politique instable et l'urgence humanitaire au Mali ne génèrent d'autres afflux vers les pays voisins. colombienne.

Le chef du HCR rencontre des réfugiés au Burkina Faso

Poursuite de l'exode de Maliens vers le Niger

Fuyant les combats, l'insécurité générale et l'instabilité politique de leur pays, des réfugiés maliens continuent d'arriver au Niger. Sur le site de Mangaizé où sont accueillis des réfugiés, ils sont quelque 3000 à vivre dans des conditions difficiles, exposés pendant le jour à une chaleur étouffante et se demandant quand ils pourront rentrer chez eux. Dans ce pays aride du Sahel, l'eau et la nourriture sont comptés, ce qui pose un problème considérable et aux réfugiés et aux communautés locales. Ce sont plus de 40 000 Maliens qui ont trouvé refuge au Niger depuis janvier, lorsque les forces gouvernementales maliennes et le mouvement rebelle touareg en sont venus à un affrontement armé. Cent soixante mille réfugiés maliens se répartissent entre le Niger, le Burkina Faso et la Mauritanie. En outre, on compte 133 000 déplacés internes au Mali. Au début du mois de mai, António Guterres, Haut Commissaire pour les réfugiés, s'est rendu au Niger, notamment à Mangaizé, en compagnie de Mme Ertharin Cousin, Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial, dans l'intention de sensibiliser encore davantage l'opinion mondiale à la crise et de rallier de l'aide en faveur des déplacés.

Poursuite de l'exode de Maliens vers le Niger

Guichet unique NiameyPlay video

Guichet unique Niamey

Le Guichet Unique de Niamey est un lieu d'accueil, d'information et d'orientation où tous les réfugiés urbains peuvent accéder à des services pour défendre leurs droits et améliorer leurs moyens de subsistance.
Niger: Renforcement des capacités des moyens de subsistance des réfugiés dans les campsPlay video

Niger: Renforcement des capacités des moyens de subsistance des réfugiés dans les camps

Pour permettre aux réfugiés d'améliorer leur autonomie et leurs conditions de vie, l'UNHCR Niger appuie les activités génératrices de revenu en faveur des personnes vulnérables.
Niger : fuir le NigériaPlay video

Niger : fuir le Nigéria

Les personnes qui fuient les combats entre l'armée nigériane et les rebelles Boko Haram sont accueillis chaleureusement au Niger.