Angelina Jolie appelle à aider les réfugiés syriens et les rapatriés iraquiens

Articles d'actualité, 16 septembre 2012

© UNHCR/J.Tanner
Pour la quatrième et dernière étape de sa visite dans la région, l'Emissaire spéciale du HCR Angelina Jolie s'est rendue en Iraq ce week-end. A Bagdad, elle a rendu visite à des familles iraquiennes déracinées deux fois : la première fois vers la Syrie pour échapper à la guerre en Iraq et une deuxième fois pour leur retour en Iraq.

CAMP DE REFUGIES DE DOMIZ, Iraq, 16 septembre (HCR) L'Emissaire spéciale du HCR Angelina Jolie a rendu hommage au Gouvernement iraquien pour son accueil des réfugiés syriens fuyant les violences. Angelina Jolie a dit également espérer que tous les Syriens cherchant asile en Iraq y seraient acceptés.

« Je veux ici louer les efforts du peuple et du gouvernement iraquiens qui font leur possible pour venir en aide aux réfugiés syriens », a indiqué Angelina Jolie. « En ce moment, il est essentiel pour l'Iraq de recevoir un appui international urgent et continuer d'accueillir des réfugiés syriens de l'autre côté des frontières de leur pays. »

A Bagdad, la capitale iraquienne samedi, Angelina Jolie s'est entretenue avec plusieurs hauts représentants iraquiens et elle a rencontré des Iraquiens, qui étaient récemment réfugiés en Syrie et qui sont revenus en Iraq après avoir fui les violences affectant leur localité. Elle a passé la journée d'aujourd'hui avec des réfugiés syriens au camp de Domiz au nord de l'Iraq. Elle a également rencontré des représentants du Gouvernement régional du Kurdistan, notamment le Premier Ministre, Nechirvan Barzani, le Ministre de l'Intérieur et le Gouverneur de Dohouk. Beaucoup parmi les notables qu'elle a rencontrés sont d'anciens réfugiés. « Nous savons ce que c'est », a dit l'un d'eux à Angelina Jolie.

Au cours de ses réunions, samedi à Bagdad avec le Ministre des Affaires étrangères Hoshyar Zebari et le Ministre chargé des questions de déplacement et de migration Dindar Najman Shafiq ainsi que dimanche, avec de hauts représentants du Gouvernement régional du Kurdistan, Angelina Jolie a promis un appui accru du HCR auprès du gouvernement pour recevoir et accueillir d'autres réfugiés syriens, car leur nombre augmente rapidement.

C'était la quatrième et dernière étape d'un voyage dans quatre pays voisins de la Syrie, où plus de 260 000 réfugiés syriens ont été enregistrés depuis le début du conflit en mars 2011.

En début de semaine, Angelina Jolie s'était rendue en Jordanie, au Liban et en Turquie avec le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres. Ils se sont tous deux engagés à fournir un appui continu et ont souligné l'importance vitale de maintenir l'ouverture des frontières et d'accueillir les Syriens dans le besoin.

C'est la quatrième visite d'Angelina Jolie en Iraq. Environ 1,3 million d'Iraquiens sont toujours déplacés au sein de leur pays. Les autorités se sont fixées comme priorité d'améliorer leur niveau de vie et de leur trouver des solutions via un retour volontaire vers leur lieu d'origine ou via l'intégration locale.

« Etant donnés le nouvel afflux de réfugiés syriens et le soudain retour de plus de 30 000 de leurs concitoyens, on ne saurait trop insister sur la complexité de la situation et les défis pour ce pays qui sort tout juste d'un conflit », a indiqué Angelina Jolie.

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

Angelina Jolie

Actrice américaine

Rapatriés

Les rapatriés sont les personnes de retour chez elles. C'est la meilleure des solutions durables.

Crise en République arabe syrienne : Appel urgent

Vous pouvez sauver la vie de milliers de réfugiés.

Donnez pour cette crise

Angelina Jolie appelle le monde à ne pas oublier les réfugiés iraquiens

L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR Angelina Jolie est retournée le 2 octobre 2009 à Damas, la capitale syrienne, pour y rencontrer des réfugiés iraquiens deux ans après sa dernière visite. L'actrice américaine, lauréate d'un oscar et accompagnée de son partenaire Brad Pitt, a saisi cette occasion pour lancer un appel d'urgence à la communauté internationale afin qu'elle n'oublie pas les centaines de milliers de réfugiés iraquiens vivant toujours en exil, malgré une relative amélioration de la situation de sécurité en Iraq. Angelina Jolie a indiqué que la plupart des réfugiés iraquiens ne peuvent pas rentrer en Iraq à cause des sévères traumatismes qu'ils y ont subis, à cause de l'incertitude liée aux prochaines élections iraquiennes, des problèmes de sécurité et d'une pénurie de services essentiels. Ils auront besoin d'un soutien continu de la part de la communauté internationale, a-t-elle affirmé. L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR a rendu visite à deux familles vulnérables vivant dans la banlieue de Jaramana, au sud de Damas. Elle a été particulièrement émue durant sa rencontre avec une femme appartenant à une minorité religieuse, qui a expliqué à Angelina Jolie les abus physiques qu'elle a subis ainsi que les tortures endurées par son fils, après qu'ils aient été enlevés plus tôt cette année en Iraq et retenus en otage durant des jours. Ils ont décidé de fuir vers la Syrie, un pays hôte généreux envers les réfugiés.

Angelina Jolie appelle le monde à ne pas oublier les réfugiés iraquiens

Angelina Jolie en Bosnie

Angelina Jolie, Ambassadrice de bonne volonté du HCR, a rencontré des personnes déracinées le 5 avril 2010 au cours de sa première visite en Bosnie-Herzégovine. L'actrice, accompagnée de son partenaire Brad Pitt, a appelé à des mesures pour mettre fin aux souffrances persistantes des victimes déplacées de la guerre de Bosnie, après avoir entendu leurs récits poignants et vu leurs conditions de vie épouvantables.

La célèbre actrice a été émue par la force - et par les souffrances - des personnes qu'elle a rencontrées et elle s'est engagée à attirer l'attention sur leur sort. La plupart des personnes avec lesquelles elle s'est entretenue vivent en exil depuis la fin du conflit de 1992-95. Angelina Jolie s'est rendue dans des centres collectifs dans les villes de Gorazde et Rogatica, où les habitants manquent de services basiques comme l'eau courante.

L'actrice a rencontré un groupe de femmes ayant subi des viols et la torture durant la guerre. Leurs témoignages l'ont profondément émue. Elle a également rencontré une famille de réfugiés rapatriés qui attendent toujours de rentrer dans leur village natal près de la ville de Visegrad dans l'est de la Bosnie.

Angelina Jolie en Bosnie

Angelina Jolie oeuvre pour la réintégration des rapatriés afghans

L'Ambassadrice de bonne volonté pour le HCR, Angelina Jolie, est retournée en Afghanistan en mars 2011. Lors de sa seconde visite, l'actrice célèbre a appelé à oeuvrer davantage pour la réintégration des anciens réfugiés afghans. Plus de 5,5 millions de réfugiés sont rentrés en Afghanistan depuis 2002, principalement depuis le Pakistan et l'Iran ; ils représentent maintenant 20 pour cent de la population. Le HCR est préoccupé par le fait qu'un trop grand nombre de ces anciens réfugiés sont toujours sans emploi et sans logement et qu'ils ne peuvent subvenir à d'autres besoins fondamentaux.

L'actrice a rendu visite à plusieurs familles qu'elle avait rencontrées en 2008 et qui vivent toujours dans un entrepôt délabré à Kaboul. Elle a été bouleversée de voir ces familles luttant pour leur survie dans un bâtiment froid et humide. Chaque jour, les enfants lavent des vitres de voitures afin de subvenir aux besoins de la famille, au lieu d'aller à l'école. Les personnes âgées et malades ont fait part à Angelina Jolie de leur désespoir d'être un fardeau pour les jeunes générations.

Angelina Jolie a également rencontré des réfugiés rapatriés vivant à Alice Ghan et Barikab au nord de Kaboul, après avoir été bénéficiaires d'un programme d'allocation des terres. Ces rapatriés ont exprimé leur gratitude d'avoir un logement, mais ils déplorent le manque de moyens d'existence. L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR s'est également rendue dans le village de Qala Gadu, où est actuellement construite une école primaire qu'elle a financée et qui sera destinée aux jeunes filles.

Angelina Jolie oeuvre pour la réintégration des rapatriés afghans

Angelina Jolie en mission à BagdadPlay video

Angelina Jolie en mission à Bagdad

Durant sa récente mission au Moyen-Orient, l'Emissaire du HCR Angelina Jolie a rencontré des déplacés et des rapatriés iraquiens à Bagdad.
Angelina Jolie en mission à BagdadPlay video

Angelina Jolie en mission à Bagdad

Durant sa récente mission au Moyen-Orient, l'Emissaire du HCR Angelina Jolie a rencontré des déplacés et des rapatriés iraquiens à Bagdad.
Jordanie : Angelina Jolie à la frontière syriennePlay video

Jordanie : Angelina Jolie à la frontière syrienne

L'Emissaire spéciale du HCR Angelina Jolie et le chef de l'agence pour les réfugiés António Guterres rencontrent des réfugiés syriens en Jordanie et écoutent leurs témoignages déchirants.