Annie Lennox se produira lors de la cérémonie de remise de la distinction Nansen pour les réfugiés

Articles d'actualité, 3 septembre 2012

© Mike Owen

GENÈVE, 3 septembre (HCR) le HCR a annoncé lundi qu'Annie Lennox, membre de l'Ordre de l'Empire britannique, auteur-compositeur-interprète, et militante des Droits de l'Homme très engagée, se produira le 1er octobre à Genève lors de la cérémonie de remise de la distinction Nansen pour les réfugiés.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, qui remet cette distinction chaque année depuis 1954, a déclaré que Barbara Hendricks, chanteuse lyrique et Ambassadrice de bonne volonté à vie du HCR, et Bastian Baker, jeune célébrité du monde de la musique en Suisse se produiront également lors de la cérémonie.

Un communiqué de presse du HRC a ajouté que Leymah Gbowee, lauréate du Prix Nobel de la Paix 2011 originaire du Liberia a également confirmé sa présence à la cérémonie de remise de la distinction Nansen qui rendra hommage au lauréat de cette année. Cette distinction est décernée chaque année à une personne ou à une organisation pour récompenser son action dévouée en faveur des réfugiés.

« Je suis ravie de chanter lors de la cérémonie de remise de la distinction Nansen pour les réfugiés organisée par le HCR », a déclaré Annie Lennox, Ambassadrice de bonne volonté internationale pour l'ONUSIDA. « Notre monde manque à saluer ses véritables héros. La distinction Nansen pour les réfugiés est une occasion de choix de rendre hommage à ceux qui se dévouent sans répit à la cause humanitaire, souvent sans considération en retour tout en encourant de grands dangers pour leur vie. C'est avec bonheur qu'à mon tour je rendrai hommage à l'indéfectible volonté d'aider son prochain dont cette distinction témoigne », a-t-elle ajouté.

Quant à Barbara Hendricks, Ambassadrice de bonne volonté à vie du HCR depuis 25 ans, elle a déclaré : « La distinction Nansen pour les réfugiés offre à la communauté internationale l'occasion de se tourner vers le sort des réfugiés, de stimuler l'aide et la coopération internationale en leur faveur. Je suis honorée d'être l'un de leurs porte-parole et j'ai bon espoir que cette distinction incite largement à l'action ».

C'est Isabelle Kumar, animatrice de télévision, qui dirigera la cérémonie de remise de la distinction. Isabelle Kumar anime « On the Frontline », une émission d'Euronews dont les débats sont très suivis.

Plus de 60 personnes, groupes ou organisations ont reçu la distinction Nansen pour les réfugiés depuis sa création en 1954. La première lauréate de la distinction fut Eleanor Roosevelt, la première présidente de la Commission des droits de l'homme des Nations Unies et épouse du Président des États-Unis Franklin D. Roosevelt.

Elle a été suivie par un groupe de personnes illustres, notamment le Président français Valéry Giscard d'Estaing, le Président de Tanzanie Julius Nyerere, le Roi Juan Carlos Ier d'Espagne, Graça Machel et le regretté ténor Luciano Pavarotti.

De nombreuses organisations humanitaires et des partenaires du HCR ont obtenu cette distinction qui s'accompagne d'un prix de 100 000 dollars des États-Unis, offert conjointement par la Suisse et la Norvège. Médecins sans Frontières, Handicap International et les volontaires des Nations Unies ont notamment reçu la distinction.

Le nom du lauréat ou de la lauréate 2012 de la distinction Nansen pour les réfugiés sera annoncé le 18 septembre et le prix lui sera remis le 1er octobre. La cérémonie de remise de la distinction Nansen pour les réfugiés et la réception donnée à cette occasion seront organisées par le HCR en coopération avec le Conseil norvégien pour les réfugiés, la Confédération suisse, la République et le canton de Genève, la Ville de Genève et le Gouvernement norvégien. La Fondation IKEA est également un donateur généreux.

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

Cérémonie de remise de la distinction Nansen pour les réfugiés

Plus de 800 personnes ont participé à la cérémonie annuelle de remise de la distinction Nansen pour les réfugiés à Genève le 1er octobre 2012. La lauréate de cette année, Hawa Aden Mohamed, est somalienne. Elle n'a pas pu se joindre à la cérémonie pour des raisons de santé, mais elle avait enregistré un message vidéo. En l'absence de l'ex-réfugiée, le Haut Commissaire pour les réfugiés, Antonio Guterres, a remis la distinction à sa soeur, Shukri Aden Mohamed.

L'humanitaire de 63 ans, éducatrice et défenseur des droits de la femme, plus connue sous le nom de « Maman Hawa », a été honorée pour son dévouement inlassable - dans des conditions extrêmement difficiles - pour aider les réfugiés et les déplacés, principalement des femmes et des jeunes filles mais aussi de jeunes garçons.

Elle a surtout été reconnue - en tant que co-fondatrice du Centre d'éducation de Galkayo pour la paix et le développement en Somalie dans la région de Puntland - pour avoir aidé des milliers de femmes et de jeunes Somaliennes déplacées, beaucoup d'entre elles ayant été victimes de viol. Le centre assure l'enseignement secondaire ainsi que l'apprentissage de l'autonomie.

Durant la cérémonie de remise, les spectacteurs ont entendu une allocution de la militante pour la paix libérienne, Leymah Gbowee, co-lauréate du prix Nobel de la paix 2011. Une vidéo a été diffusée en l'honneur de Mama Hawa. La cantatrice soprano et Ambassadrice honoraire à vie auprès du HCR, Barbara Hendricks, et le musicien suisse, Bastian Baker ont interprêté des morceaux musicaux.

Cérémonie de remise de la distinction Nansen pour les réfugiés

La distinction Nansen pour les réfugiés a été attribuée à la Somalienne Hawa Aden Mohamed

La lauréate 2012 de la distinction Nansen pour les réfugiés est Mme Hawa Aden Mohamed, ex-réfugiée dont l'oeuvre visionnaire a changé la vie de Somaliennes de tout âge. Celle que beaucoup appellent « maman Hawa » a fondé et dirige un ambitieux programme d'éducation à Galkayo, en Somalie, dont l'objet est d'aider ces femmes à affirmer leurs droits, à acquérir d'indispensables compétences et à renforcer leur rôle social. Cette galerie de photos présente les activités de « maman Hawa » au Centre d'éducation de Galkayo pour la Paix et le développement, où des déplacées internes peuvent apprendre à lire, suivre une formation professionnelle et aussi recevoir une aide humanitaire, notamment sous forme de nourriture.

La distinction Nansen pour les réfugiés a été attribuée à la Somalienne Hawa Aden Mohamed