Une structure de toile au-dessus de chaque tente, pour l'isolation contre la chaleur

Agir pour faire la différence, 11 juillet 2012

© UNHCR/Q.Afridi
Lal Khan avec son fils, dans le nouvel abri construit au-dessus de leur tente. Ces abris sont fournis aux familles déplacées dans le camp de Jalozai pour assurer une isolation contre la chaleur l'été et le froid l'hiver.

NOWSHERA, Pakistan, 11 juillet (HCR) Alors qu'une chaleur torride sévit dans de nombreuses régions du Pakistan, le HCR mène des travaux afin d'améliorer la vie sous la tente pour 40 000 personnes.

Avec l'appui de la Commission européenne, le HCR construit des structures de protection contre les éléments et qui sont posées au-dessus des tentes dans le camp de Jalozai près de Peshawar. Ces structures offrent de l'ombre et des températures plus supportables dans cette région aride, où le thermomètre monte régulièrement au-delà de 45°C.

Une phase pilote du projet lancé le mois dernier a fourni à environ 120 familles des abris pour les tentes. Le projet vise à monter 8000 abris pour les tentes familiales, ce qui apportera un peu de fraîcheur à plus de 40 000 déplacés internes. Les abris sont prévus pour toute l'année et fourniront également une isolation en hiver, quand les températures sont négatives.

« Mes enfants ne pouvaient pas dormir dans la tente la nuit et, durant la journée, ils cherchaient un arbre offrant de l'ombre », a indiqué Lal Khan, 45 ans, l'un des bénéficiaires de ces nouveaux abris.

© UNHCR/Q.Afridi
Des bâches en plastique fournissent de l'ombre aux familles qui vivent sous la tente. La toile poreuse posée autour de la tente offre un espace privé pour la famille et permet la circulation de l'air.

Lors de la construction de ces abris, une structure de bambou est d'abord assemblée autour de la tente familiale. Puis des bâches en plastique sont placées à son sommet pour former un toit. Des toiles poreuses sont ensuite installées autour de la structure pour permettre la circulation de l'air, tout en servant de purda visant à créer un espace privé pour les familles. Les abris ont l'avantage d'agrandir cet espace pour la famille.

« Ces abris ont l'avantage de répondre à plusieurs problèmes à la fois », a indiqué Zelalem Mengistu, expert de HCR dans le domaine des abris. « Ils offrent une isolation contre la chaleur et le froid, ils protègent les tentes des vents forts et ils permettent aux familles de prendre leurs repas et d'avoir une vie sociale en dehors de la tente, tout en leur offrant un espace privé. »

Environ 12 900 familles déplacées vivent dans le camp de Jalozai. Presque la totalité d'entre elles, soit 12 700 familles, sont originaires de la région de Khyber Agency, alors que les autres sont originaires de la région de Bajaur Agency.

« Maintenant qu'ils ont un toit au-dessus de leur tête et qu'il y a davantage d'espace privé, mes enfants peuvent mieux se concentrer sur leurs études », a expliqué Lal Khan qui est arrivé à Jalozai il y a quatre mois, avec sa femme et leurs quatre enfants.

Par Qaiser Khan Afridi, au camp de Jalozai, Nowshera

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

Manuel pour la protection des déplacés internes

Dans plus de 50 pays du monde entier, quelque 24 millions de personnes sont déracinées et déplacées dans leur propre pays suite à un conflit ou à des violations des droits de l'homme.

Personnes déplacées internes

Les personnes déplacées fuient en quête de sécurité dans d'autres régions au sein même de leur pays, où ils ont besoin d'une aide.

Séisme au Pakistan : Mobilisation contre les grands froids

Bien que l'hiver dans le nord du Pakistan s'avère moins rude que prévu, les survivants du séisme doivent néanmoins faire face à de très basses températures, accompagnées de neige, de fortes pluies et de glissements de terrain.

Pour les aider, l'UNHCR a distribué des couvertures, des bâches en plastique, des tentes et des réchauds ainsi que des vêtements chauds pour les enfants dans le village de Danna, au nord de la ville de Muzaffarabad. Dans les camps de la Province frontière du Nord-Ouest (PFNO), des tentes communautaires chauffées ont été installées. Dans le Cachemire pakistanais, étant donné l'espace restreint dans les camps, des poêles individuels sont distribués aux familles. Les équipes de l'UNHCR enseignent l'utilisation sans danger de ces poêles, ainsi que la prévention des risques de feu. Enfin, les partenaires de l'UNHCR mènent le recensement des personnes déplacées par le séisme, pour fournir aux survivants l'aide dont ils ont besoin dès maintenant et pour le travail de reconstruction qui sera entrepris par la suite.

L'UNHCR fournit actuellement une assistance matérielle et technique aux autorités pakistanaises dans quelque 160 camps de secours accueillant près de 140 000 personnes affectées par le séisme du 8 octobre 2005.

Séisme au Pakistan : Mobilisation contre les grands froids

Photo-reportage sur les inondations au Pakistan

La photo-journaliste Alixandra Fazzina est lauréate, entre autres récompenses, de la distinction Nansen 2010 pour les réfugiés. Elle se trouve actuellement sur le terrain au Pakistan.

Photo-reportage sur les inondations au Pakistan

Urgence 2010 au Pakistan : Inondations

Des pluies torrentielles causant des inondations et des crues soudaines ont affecté au moins un million de personnes dans les régions du sud-ouest et du nord-ouest au Pakistan. Plus de mille personnes ont perdu la vie lorsque des torrents d'eau boueuse ont brutalement déferlé et envahi leurs maisons la semaine dernière. Les moussons sont monnaie courante au Pakistan mais, cette fois, les pluies ont été plus fortes que les prévisions annoncées et c'est la pire inondation qu'ait jamais connue le pays. Des maisons, des routes et d'autres infrastructures publiques ont été emportées par des torrents d'eau boueuse ayant soudain englouti les villages. Le HCR a mis en oeuvre une réponse humanitaire pour assister les autorités et aider les personnes affectées par les inondations. Les équipes de secours dépêchées sur place par les autorités locales dans les provinces du Balouchistan et de Khyber-Pakhtunkhwa ont commencé à distribuer des tentes fournies par le HCR et d'autres articles d'aide humanitaire. Davantage de biens de secours sont actuellement acheminés.

Urgence 2010 au Pakistan : Inondations

Pakistan: Un lieu chauffé pour l'hiverPlay video

Pakistan: Un lieu chauffé pour l'hiver

L'hiver approche dans le nord-ouest du Pakistan. Le HCR aide des milliers de sans-abri victimes des inondations à construire des logements.
Pakistan: 3 mois que ça durePlay video

Pakistan: 3 mois que ça dure

Trois mois après les inondations qui ont dévasté le Pakistan, des centaines de milliers de personnes dans la Province de Sindh ont toujours des difficultés à survivre. Le HCR fournit une aide à un grand nombre d'entre elles.
Pakistan : La détresse d'un agriculteurPlay video

Pakistan : La détresse d'un agriculteur

Les inondations ont détruit les cultures de dizaines de milliers de fermiers pakistanais. Voici l'histoire de l'un d'entre eux.