Inauguration à New York d'une exposition photo itinérante sur les réfugiés dans le monde

Articles d'actualité, 26 juin 2012

© HCR/S.Phelps
L'une des photos souligne l'importance de l'éducation. Elle montre trois jeunes Afghanes dans leur salle de classe au Pakistan, ce qui pourrait leur être difficile dans certaines régions conservatrices de leur pays d'origine.

NEW YORK, Etats Unis, 25 juin (HCR) Une nouvelle exposition photo itinérante présentée dans une publication phare du HCR sur les réfugiés dans le monde a ouvert ses portes au public au Siège des Nations Unies à New York.

L'exposition se compose de 26 agrandissements de photos publiées dans « les réfugiés dans le monde, version 2012 » dont la version anglaise a été présentée à New York le 31 mai dernier par le Haut Commissaire António Guterres. L'ouvrage, qui est mis à jour une fois tous les quatre ans, explore les principales tendances dans le déplacement forcé de populations de 2006 à 2011. Les auteurs se sont également penchés sur la situation des apatrides.

Les photos exposées montrent la vie des personnes déracinées ainsi que le travail essentiel et nécessaire à la survie que mène le HCR sur le terrain. L'exposition, qui s'est ouverte la semaine dernière dans le hall des visiteurs au Siège des Nations Unies, présente également des vidéos illustrant le vécu des personnes déracinées, qu'elles soient des réfugiés, des personnes déplacées internes ou des apatrides.

Les images fortes ont été prises par des photographes professionnels ainsi que des membres du personnel du HCR sur le terrain. Elles montrent des personnes hébergées dans des camps situés en zone rurale ou d'autres vivant en milieu urbain. Elles soulignent la réalité humaine et la résilience des personnes qui ont été forcées de quitter leur maison.

Parmi les photos que l'on peut voir à l'exposition, se trouve celle illustrant la couverture de l'ouvrage « les réfugiés dans le monde », une vue aérienne saisissante montrant des abris de fortune à la périphérie de Dadaab, le plus important complexe de camps de réfugiés au monde où près de 500 000 réfugiés somaliens sont hébergés. Les abris sont comme des champignons qui ont poussé sur le sol rouge et aride.

Une autre image saisissante sur la corne de l'Afrique a été photographiée par la lauréate 2010 de la distinction Nansen Alixandra Fazzina. Elle montre des gens désespérés qui attendent l'eau jusqu'aux épaules de monter dans un bateau quittant la côte nord de la Somalie et qui espèrent un passage sûr à travers le dangereux golfe d'Aden vers le Yémen. Seuls 11 de ces passagers ont survécu à ce voyage.

Une photo prise en Grèce montre de jeunes migrants et demandeurs d'asile regardant au-delà de la clôture d'un centre de détention sur l'île de Lesvos. Dans la ville d'Och à l'ouest du Kirghizistan, une femme se tient dans les restes de la maison qu'elle a été forcée de fuir pour échapper aux violences interethniques en 2010. On peut lire la tristesse et la résignation sur son visage.

Une photo d'un camp de réfugiés au Pakistan met en lumière l'importance de l'éducation. Elle montre trois jeunes Afghanes dans leur salle de classe, ce qui peut leur être difficile dans certaines régions conservatrices de leur pays d'origine.

L'exposition s'intéresse également au mandat du HCR pour aider les quelque 12 millions d'apatrides à travers le monde. Un portrait émouvant capturé par le photographe professionnel Greg Constantine montre une femme originaire de Crimée qui avait été déportée vers l'Ouzbékistan en 1944. En 1997, elle est revenue en Ukraine et a fini par y obtenir la nationalité.

« Cette exposition nous rappelle combien le sort des personnes déracinées affecte chacun d'entre nous », explique Udo Janz, le directeur du bureau du HCR à New York. « La coopération et le soutien de la communauté internationale sont impératifs pour la disponibilité et la qualité de la protection envers les personnes déplacées et pour mettre en œuvre des solutions durables pour leur sort. »

L'exposition dure jusqu'au 7 août et devrait être présentée dans d'autres villes à travers le monde, y compris d'ici la fin de l'année à Genève lors du dialogue du Haut Commissaire Guterres entre le HCR et ses partenaires.

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •
Les réfugiés dans le monde, édition 2012

Les réfugiés dans le monde, édition 2012

La toute dernière version de l'une des principales publications du HCR passe en revue les problèmes auxquels sont confrontées les personnes déracinées ou apatrides.