Journée mondiale du réfugié : le chef du HCR lance un appel aux pays industrialisés

Articles d'actualité, 20 juin 2011

© HCR/K.Saito
La célèbre Tokyo Tower est illuminée aux couleurs de la Journée mondiale du réfugié.

GENÈVE, 20 juin (HCR) Alors que le HCR célèbre la Journée mondiale du réfugié en cette année du 60e anniversaire de l'agence, le Haut Commissaire António Guterres a appelé lundi les pays industrialisés à faire davantage pour aider les pays en développement à gérer d'importantes populations réfugiées.

« Nous avons besoin d'une nouvelle donne pour partager la charge et les responsabilités avec un appui plus soutenu de la part des pays de l'hémisphère nord en faveur des pays de l'hémisphère sud pour aider toutes les personnes qui ont traversé des frontières? Dans les faits, la charge ou la responsabilité est principalement assumée par des pays en développement », a-t-il indiqué à Rome, la capitale italienne, en présentant le rapport statistique du HCR sur les Tendances mondiales 2010.

Ce rapport statistique montre que le nombre des personnes déracinées dans le monde s'élève à près de 44 millions soit le chiffre le plus important depuis 15 ans. Il révèle également un profond déséquilibre dans l'aide apportée aux personnes déracinées, avec 80% des réfugiés dans le monde étant hébergés dans des pays en développement.

© HCR/F.Fossi
Le Haut Commissaire António Guterres présente le rapport statistique du HCR sur les Tendances mondiales 2010 à Rome.

Dans le cadre d'un autre message à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié, António Guterres a indiqué qu'il était temps pour les populations et les Etats de réitérer leur engagement aux valeurs humanitaires inscrites dans la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés. « Nous devons faire davantage pour que, partout, les frontières restent ouvertes et pour garantir l'accès à des procédures d'asile équitables », a-t-il souligné.

« Nous devons agir davantage afin de promouvoir la paix dans les pays d'où viennent les réfugiés et pour les aider à rentrer chez eux dans la sécurité et la dignité », a-t-il indiqué, en ajoutant : « Nous avons également besoin d'augmenter le nombre des places de réinstallation dans des pays tiers pour que les réfugiés puissent retrouver l'espoir et la perspective d'une nouvelle vie. »

Le Haut Commissaire a présidé plus tard un événement organisé dans le cadre de la Journée mondiale du réfugié, avec le Président italien Giorgio Napolitano et six réfugiés, y compris un rescapé polonais de l'holocauste durant la Seconde Guerre mondiale.

Parallèlement, le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, dans un message spécifique pour la Journée mondiale du réfugié, a lancé un appel pour que « tous, à travers le monde, nous pensions à ces millions d'enfants, de femmes et d'hommes qui ont été forcés de fuir leur pays et dont la vie est en danger alors que, le plus souvent, ils ne veulent que rentrer chez eux ou recommencer une nouvelle vie. » Ban Ki-moon a été plus tard l'invité d'honneur à une Conférence Nansen, à New York, sur le déplacement forcé.

Un seul réfugié forcé à fuir son pays, un seul réfugié renvoyé vers le danger, c'est déjà trop.

Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon

Se faisant l'écho du principal message de la campagne de sensibilisation mondiale du HCR qui a débuté la semaine dernière, il a ajouté qu'un « seul réfugié forcé à fuir son pays, un seul réfugié renvoyé vers le danger, c'est déjà trop. » L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR Angelina Jolie soutient cette campagne et, dans son message vidéo diffusé dans un grand nombre de pays à travers le monde, elle appelle le grand public à « prendre 1 initiative. »

De Sydney à San Francisco, le HCR et ses partenaires, y compris des gouvernements, des donateurs, des organisations non gouvernementales, des Ambassadeurs de bonne volonté et des réfugiés, prennent part à des campagnes de sensibilisation dans le cadre d'activités culturelles, éducatives, environnementales et sportives. Certaines se sont déroulées ce week-end.

Selon la tradition, des bâtiments célèbres dans le monde ont été illuminés du bleu des Nations Unies, y compris pour la deuxième année consécutive, l'Empire State Building à New York ainsi que le Colisée à Rome, la Tokyo Tower et en Roumanie, le Palais du Parlement, qui est le plus grand bâtiment administratif au monde.

Les activités visant à célébrer la Journée mondiale du réfugié ont démarré dans la région Asie-Pacifique. Le bureau du HCR en Australie a accueilli à Canberra une cérémonie communautaire avec environ 150 personnes, y compris des représentants d'anciennes communautés réfugiées et des organisations prestataires de services pour les réfugiés. Des membres des communautés mon et karen qui sont d'anciens réfugiés originaires du Myanmar ont interprêté des danses traditionnelles avant le concert du percutionniste zimbabwéen Gus Chinanai sur le thème « venez tous me rejoindre », ce qu'ont fait les spectacteurs en frappant dans leurs mains et en chantant.

Le fait marquant de la journée au Japon a été l'illumination de la Tokyo Tower dans la capitale japonaise. Cette tour a une structure semblable à celle de la Tour Eiffel et elle était illuminée en blanc et orange pour respecter les normes en matière de sécurité aérienne. Sa hauteur est de 332.5 mètres. En Indonésie, plus de 300 réfugiés ont pris part à un événement organisé pour la Journée mondiale du réfugié dans la ville de Bogor à Java, avec des concours de dessin et de peinture pour les enfants ainsi que des courses en sac. Les adultes ont participé à des concours de cuisine et de décoration florale.

Parallèlement, plus de 200 personnes étaient présentes à Bangkok en Thaïlande à la projection d'un documentaire primé sur deux familles réfugiées originaires du Myanmar et leur voyage depuis un camp situé à la frontière thaïlandaise vers une nouvelle vie à Sheffield en Angleterre. « Moving to Mars » (« déménager sur la planète Mars ») a été filmé dans le camp de Mae La, où les familles ont vécu pendant plus de 20 ans. C'était le point culminant d'un festival de films sur les réfugiés. Des spectateurs ont indiqué plus tard à des experts du HCR en réinstallation qu'ils ressentaient désormais davantage de compassion envers les réfugiés.

Au Myanmar voisin, le HCR a organisé pour la première fois à Rangoun, la capitale, un événement qui a rassemblé environ 100 invités. Le message vidéo d'Angelina Jolie et d'autres vidéos de sensibilisation ont été projetés. Les spectateurs ont pu ensuite s'entretenir avec le personnel de l'agence pour les réfugiés. Au Bangladesh, des activités culturelles et sportives traditionnelles ont été organisées dans deux camps accueillant des réfugiés rohingya originaires du Myanmar et dans quatre écoles réhabilitées par le HCR. Des pluies de mousson n'ont pas entamé l'enthousiasme des participants.

© HCR/A.Shahzad
Au Pakistan, des réfugiés afghans prennent part à un spectacle culturel dans le cadre de la Journée mondiale du réfugié.

Au Pakistan, quelque 400 personnes ont participé à un événement dans la Bibliothèque nationale d'Islamabad avec, au programme, des pièces de théâtre, des spectacles de danse et une exposition de costumes traditionnels. Le tout était organisé par des réfugiés afghans, somaliens, iraniens et iraquiens. Le Ministre des Etats et des régions frontalières Shaukat Ullah a effectué une déclaration au nom du gouvernement.

En Asie centrale, le HCR et le Gouvernement du Kazakhstan ont signé lundi un memorandum d'accord visant à protéger les droits des femmes réfugiées dans le pays.

La Journée mondiale du réfugié a été célébrée dans de nombreux camps et installations en milieu urbain à travers l'Afrique. A Kampala, la capitale ougandaise, des centaines de personnes étaient présentes pour le troisième et dernier jour de la foire dans un centre commercial ouvert récemment et ont pu admirer une parade qui a défilé à travers la ville. Plusieurs restaurants ont offert de nouveau cette année des menus concoctés pour la Journée mondiale du réfugié, y compris des travers de crocodile à l'ananas et à la sauce piquante. Les profits sont collectés au bénéfice des réfugiés.

En République centrafricaine, des réfugiés et des acteurs locaux ont participé à un spectacle de théâtre pour appeler à une plus grande solidarité et à un engagement pour aider les réfugiés.

En République démocratique du Congo, plus de 800 personnes se sont rassemblées dans le stade Kintambo pour célébrer la Journée mondiale du réfugié avec des réfugiés vivant en milieu urbain dans la capitale. Après la cérémonie officielle, des femmes réfugiées ont présenté un spectacle de théâtre populaire dans le pays intitulé nzango. Plus tard, lors d'un match de football, une équipe du HCR a rencontré une équipe de réfugiés qui a finalement gagné. Le HCR a également aidé à organiser des événements dans les villes de Bunia et Kisangani, auxquels ont participé des étudiants et des enseignants.

Pendant ce temps, des membres du personnel du siège du HCR à Genève ont dansé lundi midi dans l'atrium durant un concert live d'un groupe de cinq musiciens dirigé par un ancien réfugié. Jackson Wahengo est né dans un camp de réfugiés en Zambie en 1978 et il a été rapatrié en Namibie, avec l'aide du HCR, en 1989. Des bus et des tramways des Transports publics de Genève ainsi que des bateaux de croisière sur le lac Léman portaient des drapeaux du HCR.

A Bucarest en Roumanie, le Palais du Parlement, qui est le plus grand bâtiment administratif au monde, a été illuminé en bleu le soir pour la première fois. Egalement lundi en Roumanie, le HCR et des représentants du Ministère de l'Intérieur ont participé à un débat sur l'intégration des réfugiés en Roumanie, qui accueille un centre de transit et d'évacuation d'urgence pour les réfugiés dont la vie est menacée. La compagnie aérienne roumaine, TAROM, projette à bord de ses appareils, à partir d'aujourd'hui et durant un mois, le message vidéo d'Angelina Jolie enregistré pour la Journée mondiale du réfugié.

Le Royaume-Uni avait organisé plusieurs activités culturelles, artistiques et éducatives durant la Semaine des réfugiés, un événement qui se déroule chaque année et qui a commencé hier. Lundi, le point culminant de cet événement se déroulait à Londres où Theresa May, la Ministre de l'Intérieur, avait accueilli un petit groupe de réfugiés ou d'anciens réfugiés pour le thé. Ces six personnes sont arrivées en Grande-Bretagne chacune durant une décennie, depuis 60 ans.

© Elliot Moscowitz/2011
Aux Etats-Unis, l'Empire State Building est illuminé de bleu pour la Journée mondiale du réfugié 2011.

Le bureau du HCR à Strasbourg, en France, a ouvert pour trois jours une « bibliothèque vivante » à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'europe. Cette activité rassemble des réfugiés, des demandeurs d'asile et des apatrides qui peuvent être empruntés par le public, comme on le fait dans une bibliothèque pour une période limitée, durant laquelle le « lecteur » écoute leur témoignage.

En Suède, dans la plus importante gare ferroviaire, Stockholm Central, des voyageurs et des habitants de la ville pouvaient admirer un camp de réfugiés en miniature fait de cartes ainsi qu'une tente du HCR à taille réelle.

A Washington DC, les sœurs Siham et Iman Hashi, d'anciennes réfugiées somaliennes ayant formé le groupe « Sweet Rush », ont donné un concert. Une exposition sur les apatrides, « Nowhere people » (« les gens de nulle part »), du photographe primé Greg Constantine a également été présentée.

A New York, le célèbre Empire State Building a été illuminé de bleu durant plusieurs heures lundi soir. Egalement à New York lundi, Udo Janz, un haut représentant du HCR, a sonné la cloche de fin de séance de la Bourse NASDAQ.

Au Canada voisin, un programme comprenant de nombreux événements a été organisé à travers tout le pays. A Toronto, la CN Tower a été illuminée de bleu.

Par Leo Dobbs à Genève

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •
Message vidéo Angelina JoliePlay video

Message vidéo Angelina Jolie

L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR Angelina Jolie demande d'agir en faveur des réfugiés.

Journée mondiale du réfugié 2011

En 2011, la Journée mondiale du réfugié célébrée chaque année le 20 juin a pour thème « 1 seul réfugié privé d'espoir, c'est déjà trop ».

Angelina Jolie auprès des boat people à Malte et à Lampedusa

L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR Angelina Jolie a rejoint le chef du HCR António Guterres sur l'île italienne de Lampedusa, pour y rencontrer des boat people ayant fui l'instabilité en Afrique du Nord.

Plus de 40 000 personnes, y compris des réfugiés et des demandeurs d'asile, ont traversé la mer Méditerranée à bord de bateaux bondés et ont débarqué sur la petite île de Lampedusa depuis le début de l'année.

L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR se trouvait auparavant à Malte, où arrivent également des personnes ayant fui l'Afrique du Nord par la mer.

Angelina Jolie auprès des boat people à Malte et à Lampedusa