Le HCR fête la Journée mondiale du réfugié et son 60e anniversaire

Articles d'actualité, 10 juin 2011

© HCR/G.Gordon
Les réfugiés fuient les conflits qui font rage en Afrique. Leur sort sera au centre de l'attention lors de la Journée mondiale du réfugié.

GENÈVE, 10 juin (HCR) Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, qui célèbre cette année son 60e anniversaire, prévoit des activités nombreuses et variées un peu partout dans le monde lors de la Journée mondiale du réfugié. Une nouvelle campagne mondiale de sensibilisation sera aussi lancée lors de cet événement.

La campagne multimédia « Prenez 1 initiative » débutera la semaine prochaine. Au cours des six prochains mois, le HCR s'efforcera de sensibiliser davantage le public à la question des personnes déracinées et des apatrides, en s'appuyant sur le récit de leurs histoires personnelles. Le message au cœur de la campagne sera « Un réfugié privé d'espoir, c'est déjà trop ». Le message enregistré par l'ambassadrice de bonne volonté du HCR Angelina Jolie à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié, qui appelle à venir en aide aux réfugiés, établit un lien avec la campagne du HCR.

Rome, la capitale italienne, sera au centre des événements de cette année lors de la Journée mondiale du réfugié du 20 juin. Le Haut Commissaire Antonio Guterres doit présenter le rapport statistique annuel du HCR sur le nombre de personnes relevant de sa compétence. Il présidera également une commémoration spéciale à laquelle assisteront le Président italien Giorgio Napolitano ainsi que six réfugiés, dont un survivant polonais de l'Holocauste. Le Colisée de Rome sera encore une fois illuminé du bleu des Nations Unies, comme de nombreux monuments à travers le monde, dont le célèbre Empire State Building à New York.

Les activités et événements spéciaux ne se limiteront pas à la journée du 20 juin, mais commenceront dès la semaine précédente. Ainsi, Antonio Guterres se rendra le 19 juin sur l'île italienne de Lampedusa pour rencontrer quelques-unes des milliers de personnes réfugiés et demandeurs d'asile qui ont risqué leur vie en traversant la mer Méditerranée à bord d'embarcations surpeuplées pour fuir la Libye.

Voilà des mois que le personnel du HCR prépare un vaste éventail d'activités dans le cadre de la Journée mondiale du réfugié (JMR) : spectacles de lumière, projections de films, conférences, débats, dégustations de plats traditionnels, défilés de mode, spectacles culturels, concerts, compétitions sportives, plantation d'arbres, discours, récitals de poésie et expositions photo, dont une organisée en collaboration avec la prestigieuse agence Magnum et intitulée « 60 ans, 60 vies », pour marquer le 60e anniversaire du HCR et de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés.

Les partenaires de l'Agence gouvernements, bailleurs de fonds, organisations non gouvernementales -, ainsi qu'Angelina Jolie et nos autres ambassadeurs de bonne volonté participeront à l'événement ; les réfugiés hébergés dans les camps et les centres urbains du monde entier participeront également aux activités. Le sort des réfugiés sera ainsi mieux reconnu. Le HCR a entrepris une importante campagne dans les médias sociaux pour promouvoir cette journée spéciale et sensibiliser le public à la campagne « Prenez 1 initiative ».

EUROPE

Plusieurs pays européens, dont l'Autriche, la Finlande, l'Allemagne, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie et le Portugal organiseront, en coopération avec des partenaires locaux, des tournois de football entre les citoyens des pays d'accueil ainsi que les réfugiés et les demandeurs d'asile. Seront également à l'honneur des stands de dégustation de plats traditionnels, des ateliers de peinture faciale, des kiosques d'information et de la musique. Un certain nombre de pays européens, dont le Royaume-Uni et l'Autriche, présenteront aussi des défilés de parapluies symbolisant la protection.

Dans la capitale française, le HCR et plusieurs de ses partenaires organiseront le 27 juin une conférence réunissant des écrivains sur le thème de l'exil, de l'asile et de l'identité. Ainsi, un certain nombre d'écrivains qui sont ou ont été réfugiés ou qui se sont exilés en France seront présents, dont Marjane Satrapi, Elias Sanbar, Paula Jacques, Zoé Valdes, Atiq Rahimi et Alain Mabanckou.

Le bureau du HCR à Strasbourg inaugurera quant à lui le 20 juin une « bibliothèque vivante » qui se déroulera pendant trois jours à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. Cet événement rassemblera des réfugiés, des demandeurs d'asile et des apatrides qui pourront être « empruntés » par le public (comme un livre de bibliothèque) pendant un temps limité au cours duquel le « lecteur » pourra découvrir leur histoire. Une manifestation similaire aura lieu le 21 juin à Nicosie, dans l'île de Chypre.

Toujours à Strasbourg, le Haut Commissaire adjoint des Nations Unies pour les réfugiés, T. Alexander Aleinikoff, participera les 15 et 16 juin, aux côtés de juges et d'universitaires d'Afrique, d'Europe et des Amériques, à une conférence sur le rôle des cours régionales des droits de la personne dans l'interprétation et l'application des normes juridiques pour la protection des personnes déracinées.

La Grande-Bretagne organisera sa traditionnelle semaine des réfugiés avec des centaines d'événements prévus à travers tout le pays. Une tente du HCR sera érigée lors du Festival de célébration du centenaire de Londres qui se tiendra sur les berges de la Tamise. Le 20 juin, dans le cadre de la campagne Simple Acts, la Ministre de l'Intérieur Theresa May invitera un groupe de réfugiés à prendre le thé.

En Scandinavie, un grand spectacle aura lieu à la Gare Centrale de Stockholm lors de la Journée mondiale du réfugié. Un camp de réfugiés miniature sera construit à l'aide de cartes en forme de tente; une grande tente du HCR sera installée à l'intérieur de la gare, et des écrans télé diffuseront des films et des messages du HCR.

À Tallinn, en Estonie, une exposition du photographe norvégien Espen Rasmussen permettra d'admirer des photos de réfugiés tout à fait remarquables. En Lituanie, les gens pourront participer le 20 juin à une randonnée à vélo de la capitale, Vilnius.

À Moscou, le HCR et la Chambre civique de la Fédération de Russie inaugureront le 20 juin une exposition de 50 photos prises par des enfants réfugiés résidant à Moscou et dans les environs. Les photos prises avec des appareils jetables fournis par le HCR décrivent le monde où vivent ces enfants.

Une pléiade d'activités intéressantes sont prévues à travers la Géorgie, notamment une pièce de théâtre coproduite par le HCR et le théâtre Tavisupali qui nous parle de ce que c'est que d'être un réfugié, une personne déplacée ou un apatride. La pièce sera présentée le 18 juin à Zoghdidi et le 20 juin dans la capitale, Tbilissi.

Le bureau du HCR à Athènes accueillera un événement multiculturel qui réunira de jeunes Grecs et des réfugiés afin de mieux sensibiliser le public au sort des personnes déracinées dans un pays aux prises avec des problèmes de racisme et de xénophobie. L'ambassadeur de bonne volonté du HCR George Dalaras figurera parmi les invités de marque lors de cet événement, pendant lequel des prix seront remis dans le cadre d'un concours organisé par le HCR sur l'intégration sociale et la promotion de la coexistence.

En Belgique, le HCR a décoré le tramway qui longe le littoral jusqu'à la fin de novembre. Des tentes ont été dessinées sur la carrosserie des wagons de tramway, avec le message : « Youpi les vacances ! Non, un camp de réfugiés. »

Dans la capitale roumaine, Bucarest, des restaurants, des artistes et des photographes en vogue se sont associés pour présenter le 18 juin un événement intitulé « Slideluck Potshow », qui proposera à la fois des dégustations culinaires et des expositions d'arts visuels, dont des photos de l'exposition Magnum. Les artistes proposent des images tandis que les invités et les restaurants apportent la nourriture. Les lumières sont tamisées, on demande le silence et le spectacle commence...

ASIE-PACIFIQUE

La Tour Tokyo, deuxième plus haute structure artificielle du Japon, sera illuminée pour la première fois en bleu pendant trois heures à compter de 19 h, le 20 juin. Cependant, en raison des dommages causés par le tsunami à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, l'éclairage sera maintenu à 50 % de la luminosité normale.

Le bureau du HCR en Malaisie commencera les célébrations un peu plus tôt, avec un événement public à la Gare Centrale de Kuala Lumpur les 18 et 19 juin. Plusieurs milliers de visiteurs sont attendus et plus de 200 réfugiés seront également présents et interviendront auprès du public. Les Malaisiens auront l'occasion de mieux comprendre ce que signifie être réfugié grâce à une série de scénarios qui se dérouleront dans une structure ressemblant à un labyrinthe.

En Thaïlande voisine, la projection du film « Moving to Mars » marquera le coup d'envoi du festival de film sur les réfugiés qui se tiendra du 20 au 22 juin. Ce film raconte l'épopée vécue par des familles birmanes parties d'un camp de réfugiés en Thaïlande pour se rendre au Royaume-Uni. Des intervenants du HCR experts en matière de réinstallation viendront ensuite débattre avec le public.

Hong Kong, parmi beaucoup d'autres activités, accueillera également un festival de films. La très populaire actrice chinoise Yao Chen doit apporter son aide pour promouvoir la Journée mondiale du réfugié en Chine continentale et à Hong Kong.

En Indonésie, on pourra visiter une exposition d'objets d'artisanat fabriqués par des réfugiés. Parmi les autres activités prévues, mentionnons : activités culinaires, art floral, concours de dessin, plantation d'arbres, match de futsal (football en salle) et tournoi de badminton.

MOYEN-ORIENT

Au Moyen-Orient, le HCR projettera en première le film du réalisateur syrien Nabil Maleh, « United in Exile », lors de la Journée mondiale du réfugié. Ce documentaire de 45 minutes, qui décrit la vie des réfugiés irakiens en Syrie, sera projeté à l'Opéra de Damas.

Au Liban, le personnel des supermarchés TSC portera des t-shirts du HCR pendant une semaine à compter du 20 juin tandis que, le 25 juin, des réfugiés vendront des produits artisanaux dans huit tentes du HCR érigées au Souk-el-Tayeb, le marché aux puces de Beyrouth. Le même jour, le HCR apportera son concours pour juger les participants d'un concours de jeunes talents organisé spécialement pour les réfugiés à l'Université Saint-Joseph.

Malgré la situation instable en Afrique du Nord, le HCR organise le 20 juin un concert de Lofti Bouchnaq, célèbre joueur de oud (luth), dans le théâtre en plein air de Djerba, en Tunisie. L'Agence a également organisé en Tunisie un concours de photos ; les candidats ont été invités à envoyer des photos témoignant de l'afflux depuis février de dizaines de milliers de personnes fuyant la Libye. Les photos sélectionnées seront exposées les 18 et 19 juin et le gagnant recevra un appareil photo professionnel.

AFRIQUE

Plusieurs des manifestations prévues en Afrique du Sud sont liées à la campagne « Prenez 1 initiative » qui souligne les actions que tout un chacun peut entreprendre pour aider les réfugiés. Le 20 juin, le HCR profitera d'une cérémonie à Soweto pour lancer la chanson de style kwaito, « I'm My Brother's Keeper ». Interprétée par les artistes locaux bien connus Zonke et Stoane, cette chanson encourage la tolérance et la coexistence pacifique entre les citoyens d'un pays et les étrangers, notamment les réfugiés et demandeurs d'asile.

Au Tchad, le HCR apportera son aide à l'organisation d'un débat lors de la Journée mondiale du réfugié. Ce débat, qui se tiendra à l'Université de N'Djamena, aura pour thème « Les réfugiés et les migrants au Tchad ». Au Ghana, le HCR lancera une collecte de fonds qui s'étendra sur six mois et dont l'objectif est d'offrir des bourses d'enseignement secondaire à 60 élèves réfugiés.

Une marche de 10 kilomètres se déroulera à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, pour sensibiliser le public à la campagne « Prenez 1 initiative ». Plus de 5 000 personnes sont attendues. Dans la ville méridionale de Lubumbashi, des films seront projetés à la Halle de l'Étoile et seront suivis d'un débat sur la situation des réfugiés dans ce vaste pays.

Des restaurants en Ouganda serviront des repas spéciaux « Journée mondiale du réfugié » du 16 au 20 juin et 25 % des profits seront versés au fonds pour venir en aide aux réfugiés urbains. Une équipe composée de membres du personnel du HCR et d'organisations partenaires sera opposée à une équipe de réfugiés lors d'un match de football à Kampala le 17 juin. Un défilé parcourra les rues de la ville deux jours plus tard pour marquer la Journée mondiale du réfugié.

AMÉRIQUES

Dernier endroit du monde à célébrer la Journée mondiale du réfugié, les Amériques ne seront cependant pas en reste. Le jour même, les ex-réfugiées somaliennes Siham et Iman Hashi et leur groupe Sweet Rush donneront un spectacle au Kennedy Centre de Washington DC. Du 13 juin au 10 juillet, on pourra également visiter au Hall of Nations l'exposition « Nowhere People » du photographe Greg Constantine, qui a déjà remporté de nombreux prix.

Ailleurs aux États-Unis, l'envoyé de bonne volonté du HCR et auteur acclamé Khaled Hosseini se joindra à un haut représentant du HCR lors d'un événement public qui se tiendra au World Affairs Council of Northern California, à San Francisco, le 16 juin. Au même moment, à New York, les étages supérieurs de l'Empire State Building seront illuminés en bleu pour la deuxième année consécutive. La mission norvégienne auprès des Nations Unies tiendra une conférence Nansen intitulée « The Changing Face of Displacement in the 21st Century ».

Au Canada, de nombreuses villes ont prévu un programme complet d'activités. À Toronto, la Tour du CN, autrefois la plus haute structure bâtie par l'homme, sera illuminée de bleu. Une rencontre ministérielle aura lieu à Ottawa pour marquer la Journée mondiale du réfugié et le 60e anniversaire du HCR, alors que Montréal proposera des kiosques d'information, des concerts, des spectacles de danse et des expositions photo.

En Amérique du Sud, une manifestation sur le thème « Mettez-vous dans la peau d'un réfugié » sera organisée à la frontière de la Colombie et du Venezuela en présence des célébrités Andrea Echiverri et Sebastian Yepes. À Lago Agrio, dans le nord de l'Équateur, les habitants et les réfugiés organisent un repas de fête « Journée mondiale du réfugié » pour 500 personnes. Une vache rôtie sera à l'honneur. Pendant ce temps, la petite communauté riveraine de Barranca Bermeja, à la frontière colombienne, profitera pour la première fois de l'électricité grâce à son raccord au réseau national avec l'aide du HCR.

Au Costa Rica, le HCR organisera une représentation théâtrale dans les rues de San José le 20 juin. Les jeunes distribueront des dépliants dont les messages clés illustreront les souffrances des personnes déplacées. Enfin, au Mexique, le HCR et la Commission mexicaine des réfugiés proposeront aux enfants réfugiés non accompagnés et aux jeunes Mexicains, vivant dans des foyers d'accueil, des spectacles de contes du 21 au 24 juin. Le festival annuel de la Journée mondiale du réfugié se tiendra à Mexico le 25 juin.

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

Journée mondiale du réfugié 2011

En 2011, la Journée mondiale du réfugié célébrée chaque année le 20 juin a pour thème « 1 seul réfugié privé d'espoir, c'est déjà trop ».

Angelina Jolie auprès des boat people à Malte et à Lampedusa

L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR Angelina Jolie a rejoint le chef du HCR António Guterres sur l'île italienne de Lampedusa, pour y rencontrer des boat people ayant fui l'instabilité en Afrique du Nord.

Plus de 40 000 personnes, y compris des réfugiés et des demandeurs d'asile, ont traversé la mer Méditerranée à bord de bateaux bondés et ont débarqué sur la petite île de Lampedusa depuis le début de l'année.

L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR se trouvait auparavant à Malte, où arrivent également des personnes ayant fui l'Afrique du Nord par la mer.

Angelina Jolie auprès des boat people à Malte et à Lampedusa