Le chef du HCR s'exprime devant la Cour européenne des droits de l'homme

Les débats clés, 31 janvier 2011

© HCR/J.Björgvinsson
Jeune réfugiée afghane en Grèce. Le HCR s'inspire de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme pour pallier les lacunes en matière de protection.

STRASBOURG, France, 31 janvier (HCR) Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, António Guterres, a déclaré que les fondements humanitaires de l'Europe étaient de plus en plus menacés sous la pression de la crise économique mondiale et d'une vague de xénophobie.

António Guterres, s'exprimant vendredi dernier à Strasbourg, a souligné la nécessité de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme pour pallier les « lacunes en matière de protection des réfugiés ». Il a ajouté que la Cour restait « au-dessus des vicissitudes de l'opinion publique ».

Le discours du Haut Commissaire a été prononcé à l'occasion de l'ouverture de l'année judiciaire de la Cour européenne des droits de l'homme, qui est le tribunal international le plus sollicité dans le monde. Une grande part de son contentieux a trait aux questions d'asile.

© Candice Imbert/Council of Europe
António Guterres, le chef du HCR, s'exprime devant la Cour européenne des droits de l'homme

L'importante implication de la Cour dans les affaires d'asile atteste du fait inquiétant que de nombreux demandeurs d'asile, réfugiés et autres personnes déplacées de force estiment que leurs droits ne sont pas respectés, a affirmé António Guterres.

Il a mentionné les lacunes en matière de protection des réfugiés dans le régime d'asile européen commun en devenir et a souligné le rôle crucial de la Cour pour les résoudre. Le HCR suit avec grand intérêt l'évolution de la jurisprudence et reste disposé, sur la base de sa propre expérience concernant les pays d'origine, à fournir toutes informations utiles, a-t-il déclaré.

Les préoccupations du HCR concernent notamment la protection insuffisante accordée aux personnes fuyant les conflits ; les efforts déployés par certains Etats européens pour se décharger de leurs obligations de protection sur d'autres pays et la détention des demandeurs d'asile aux frontières pour les empêcher d'entrer sur le territoire.

António Guterres a déclaré que l'arrêt récent de la Cour européenne des droits de l'homme en matière d'asile dans l'affaire M.S.S. c. Belgique et Grèce illustrait « de manière frappante tout le chemin qu'il reste à parcourir pour réaliser un véritable régime d'asile européen commun respectueux des droits de l'homme ».

Le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme et le Président de la Cour internationale de Justice font partie des orateurs ayant été invités à s'exprimer lors de l'ouverture de l'année judiciaire de la Cour à Strasbourg. António Guterres a profité de cette opportunité pour remercier la Cour européenne des droits de l'homme pour son inlassable engagement.

Discours de M. António Guterres, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, à l'occasion de l'ouverture de l'année judiciaire de la Cour européenne des droits de l'homme, Strasbourg, 28 janvier 2011

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

Le Haut Commissaire

Filippo Grandi, qui a pris ses fonctions le 1er janvier 2016, est le 11ème Haut Commissaire de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés.

Liens Internet autour de ce thème

Le HCR n'est pas responsable du contenu et de la disponibilité des sites Internet externes

Le chef du HCR rencontre des réfugiés au Burkina Faso

Le 1er août, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres s'est rendu au nord du Burkina Faso avec Anne C. Richard, la Secrétaire d'Etat américaine adjointe à la Population, aux Réfugiés et à la Migration (BRPM). Au camp de Damba, ils ont rencontré des réfugiés maliens qui ont fui le Mali au cours des six derniers mois pour échapper à la poursuite du conflit et à l'instabilité politique. A ce jour, plus de 250 000 réfugiés maliens ont fui leurs maisons et trouvé refuge dans l'un des pays de la région, y compris 250 000 réfugiés maliens au Burkina Faso. L'agence des Nations Unies pour les réfugiés a reçu seulement un tiers de l'appel de fonds de 153 millions de dollars dont elle a besoin pour fournir une aide vitale y compris des abris, de l'eau, des installations sanitaires, des soins de santé, des vivres et une protection aux réfugiés. Le HCR craint que la situation politique instable et l'urgence humanitaire au Mali ne génèrent d'autres afflux vers les pays voisins. colombienne.

Le chef du HCR rencontre des réfugiés au Burkina Faso

Angelina Jolie auprès des boat people à Malte et à Lampedusa

L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR Angelina Jolie a rejoint le chef du HCR António Guterres sur l'île italienne de Lampedusa, pour y rencontrer des boat people ayant fui l'instabilité en Afrique du Nord.

Plus de 40 000 personnes, y compris des réfugiés et des demandeurs d'asile, ont traversé la mer Méditerranée à bord de bateaux bondés et ont débarqué sur la petite île de Lampedusa depuis le début de l'année.

L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR se trouvait auparavant à Malte, où arrivent également des personnes ayant fui l'Afrique du Nord par la mer.

Angelina Jolie auprès des boat people à Malte et à Lampedusa

Angelina Jolie : mission en Equateur

Angelina Jolie s'est rendue en Equateur ce week-end, pour sa première mission en tant qu'Envoyée spéciale du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres.

En tant qu'Ambassadrice de bonne volonté du HCR, Angelina Jolie avait mené plus de 40 missions sur le terrain durant la dernière décennie. C'est son troisième voyage en Equateur. Ce pays accueille la plus importante population réfugiée en Amérique latine.

L'Equateur accueille actuellement environ 56 000 réfugiés et 21 000 demandeurs d'asile. Ce pays reçoit chaque mois 1 300 nouvelles demandes d'asile déposées par des ressortissants colombiens ayant fui leur pays. Beaucoup vivent dans des régions isolées et démunies qui sont situées près de la frontière colombienne.

Angelina Jolie : mission en Equateur

HCR Genève : Crise aigue Play video

HCR Genève : Crise aigue

En conclusion de la session annuelle de l'organe directeur du HCR, le Haut Commissaire António Guterres a souligné le nombre sans précédent de crises aigues auxquelles le HCR doit faire face.
Jordanie : Angelina Jolie à la frontière syriennePlay video

Jordanie : Angelina Jolie à la frontière syrienne

L'Emissaire spéciale du HCR Angelina Jolie et le chef de l'agence pour les réfugiés António Guterres rencontrent des réfugiés syriens en Jordanie et écoutent leurs témoignages déchirants.
Equateur : Visite d'António GuterresPlay video

Equateur : Visite d'António Guterres

Le chef du HCR António Guterres se rend en Equateur avant la Journée mondiale du réfugié et rend hommage à ce pays pour l'accueil qu'il réserve aux réfugiés.