Journée mondiale du réfugié : le HCR appelle à faire davantage pour les déracinés

Articles d'actualité, 20 juin 2010

© HCR/H.Duffy
Les étages supérieurs du célèbre Empire State Building à New York sont, pour la première fois, illuminés en bleu du HCR pour la Journée mondiale du réfugié.

GENÈVE, 20 juin (HCR) Des millions de personnes à travers le monde célèbrent dimanche la Journée mondiale du réfugié et le chef du HCR António Guterres a appelé la communauté internationale à faire davantage pour les personnes déracinées.

Le Haut Commissaire a lancé cet appel durant une conférence de presse en Syrie diffusée dans le cadre d'un flux vidéo en direct où il a rencontré durant la journée le Président Bachar El-Assad et d'autres représentants gouvernementaux. La Syrie accueille, de source gouvernementale, environ un million de réfugiés, principalement des Iraquiens.

« J'appelle la communauté internationale à faire davantage pour accueillir les réfugiés », a indiqué António Guterres juste deux jours après que le HCR ait annoncé la soumission de 100 000 demandes de réinstallation pour des réfugiés iraquiens depuis le Moyen-Orient vers des pays tiers depuis 2007, une étape déterminante pour l'une des populations réfugiées les plus importantes au monde.

Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a parallèlement lancé un appel en faveur des réfugiés dans un message spécifique pour la Journée mondiale du réfugié. « Les réfugiés ont été forcés de tout quitter, mais l'avenir leur appartient », a-t-il indiqué, tout en exhortant à une collaboration avec les gouvernements hôtes pour assurer des services et pour des efforts intensifiés visant à la résolution des conflits pour que les réfugiés puissent rentrer dans leurs pays d'origine.

Avec « retrouver un chez-soi » comme thème mondial pour cette année, le HCR et ses partenaires, y compris les gouvernements, les pays donateurs, les organisations non gouvernementales, les ambassadeurs de bonne volonté et les réfugiés eux-mêmes ont pris part la semaine dernière à des activités en matière de sensibilisation, de culture, d'éducation, d'environnement et de sport, avec tout spécialement des tournois de football avec la Coupe du monde se déroulant cette année en Afrique du Sud.

Des messages spécifiques d'António Guterres et de l'Ambassadrice de bonne volonté du HCR Angelina Jolie, qui a rencontré des réfugiés colombiens dans le nord de l'Equateur la semaine dernière, ont été diffusés dans le monde entier. Angelina Jolie, António Guterres et la Secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton ont participé vendredi à un événement mondial en direct live reliant quatre pays.

© HCR/Marvin Kho
Des réfugiés présentent des danses pour la Journée mondiale du réfugié dans la gare de KL Sentral, la plus importante gare ferroviaire d'Asie.

Pour respecter la tradition des années passées, des monuments célèbres à travers le monde ont été illuminés de bleu, incluant pour la première fois le fameux Empire State Building édifié il y a 79 ans à New York ainsi que le Colisée à Rome et le Jet d'eau de Genève.

Le 20 juin, date à laquelle la Journée mondiale du réfugié est célébrée chaque année, la Nouvelle-Zélande faisait partie des premiers pays à rendre hommage aux réfugiés avec une cérémonie au centre de réception pour les réfugiés de Mangera à Auckland. Le Ministre de l'immigration Jonathan Coleman a planté un arbre kaui, un symbole traditionnel de chance. Une brochure spéciale sur le programme de réinstallation en Nouvelle-Zélande a été distribuée lors de l'événement.

Le bureau du HCR en Papouasie-Nouvelle-Guinée a organisé un événement public et une réception à Port Moresby le dimanche soir. Le point d'orgue de cette fête a été une pièce de théâtre sur le vécu des réfugiés nommée « Notre droit est notre avenir. » Les invités ont également pu visiter une exposition photo, se laisser entraîner dans un spectacle de danse mettant en scène des réfugiés vivant dans la Province occidentale de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, admirer des dessins d'enfants réfugiés et acheter des produits fabriqués par les réfugiés. Le Ministre des Affaires étrangères Sam Abal s'est exprimé en tant qu'invité de la cérémonie.

L'exposition universelle de Shangaï 2010 a été le centre des activités en Chine pour la Journée mondiale du réfugié cette année. Accueillie dans un tonnerre d'applaudissements et sous la lumière des flashes des photographes, la célèbre actrice chinoise Yao Chen est montée sur scène à l'exposition mondiale dimanche pour dire au public chinois comment les réfugiés vivant dans les villes peuvent contribuer à leurs pays hôtes si cela leur est permis.

Montrant des vidéos et des photos d'un récent voyage aux Philippines pour rencontrer des réfugiés originaires d'Afrique et du Moyen-Orient, Yao Chen a indiqué aux visiteurs que son voyage avait dissipé le préjugé qu'ont la plupart des Chinois sur les réfugiés vivant seulement dans des camps, selon lequel ils ont « un visage émacié et des yeux craintifs. » Giuseppe de Vincentis, le délégué régional du HCR, a remis à Yao Chen une plaque symbolisant sa nomination comme Présidente d'honneur du HCR pour une année.

Le principal événement du HCR à Kuala Lumpur, la capitale malaise, a littéralement stoppé le trafic à KL Sentral, la plus importante station ferroviaire du sud-est de l'Asie. Une foule immense est venue pour découvrir et participer aux activités, y compris la simulation d'un vécu de réfugié dans un labyrinthe monté pour l'occasion. Les visiteurs étaient confrontés aux mêmes choix difficiles que doivent faire les réfugiés lorsqu'ils fuient la persécution ou les violences alors qu'ils tentent de trouver un moyen de partir.

© HCR
Le Haut Commissaire António Guterres (au milieu) visite un centre du HCR à Damas dimanche.

Cet événement a inclus d'autres expériences basées sur la réalité visant à faire connaître la vie d'un réfugié. Il y a eu également une foire de produits artisanaux et des spectacles culturels. Des célébrités et des acteurs malaisiens ont apporté leur soutien à l'événement.

Toutefois dans la région de Cox's Bazar dans l'est du Bangladesh, les activités de la Journée mondiale du réfugié prévues pour dimanche pour des milliers de réfugiés originaires du Myanmar vivant des camps situés à proximité ont été reportées, comme une marque de respect pour les dizaines de personnes ayant trouvé la mort durant les inondations dévastatrices de la semaine dernière.

Au Pakistan, le HCR a célébré dimanche la Journée mondiale du réfugié avec l'annonce selon laquelle le nombre des réfugiés afghans déjà rentrés cette année de façon volontaire depuis le Pakistan vient de passer le cap des 70 000.

Vers le nord, dans le Tadjikistan, des réfugiés et 100 invités ont participé à une cérémonie de remise de distinctions dans la capitale Douchambé, pour les lauréats d'une formation d'art et d'essai pour des enfants réfugiés et tadjiks sur le thème « retrouver un chez-soi. » Les gagnants ont reçu des ordinateurs portables, des appareils photos, des lecteurs de DVD durant une cérémonie où a également été présenté un spectacle de danse et de chant de réfugiés afghans. Le célèbre groupe musical tadjik « Parem » a donné un concert à la fin de la cérémonie.

La Syrie a été au centre de la Journée mondiale du réfugié dans le Moyen-Orient cette année, toutefois des programmes spécifiques ont également été organisés dans des pays accueillant des réfugiés comme le Liban, la Jordanie, l'Egypte et la Turquie.

Le Haut Commissaire António Guterres a eu un programme chargé, dimanche. A part la réunion avec le Président Assad, il s'est également rendu dans un centre du HCR du district de Douma et il était présent lors d'une journée portes ouvertes organisée par des réfugiés dans la ville antique du palais d'Azem, construit au XVIIIe siècle par un gouverneur ottoman de Damas et abritant aujourd'hui les collections ethnographiques du Musée des arts et traditions populaires.

Le bureau du HCR au Yémen, un pays qui accueille une importante population réfugiée somalienne, a inauguré une exposition de photos prises par des enfants réfugiés, au Musée national de Sana'a dimanche. Ce jour-là, ont également eu lieu une foire de produits artisanaux, des discours, des pièces de théâtre, des concerts et des spectacles de danse ainsi qu'un récital de poèmes sur le thème « retrouver un chez-soi » donné par la célèbre poète yéménite, Ibtissam Al Mutatwakel.

Les pays africains ont célébré la Journée mondiale du réfugié avec des activités incluant un grand nombre de matches de football en parallèle à la Coupe du monde se déroulant en Afrique du Sud. Le bureau du HCR à Pretoria a pris part à un événement important samedi, le Better World Village Festival, pour susciter un soutien en faveur des réfugiés.

A Kampala, plusieurs restaurants proposaient des menus spéciaux Journée mondiale du réfugié et présentaient des affiches du HCR dimanche. Ils donneront leur bénéfice pour aider les personnes déracinées. Une sélection éclectique de plats a été proposée dans le restaurant The Lawns à Kampala, y compris un kebab à la viande d'Autruche, du tilapia poêlé, un burger d'agneau, du porc à la sauce aigre-douce, du filet au poivre et du poulet curry thaï.

Il y a eu deux événements principaux pour la Journée mondiale du réfugié dimanche au Rwanda. L'un s'est déroulé dans le camp de réfugiés de Gihembe, et l'autre a été organisé également par le HCR à Kigali pour des réfugiés vivant en milieu urbain.

© HCR/W.Spindler
Des centaines de personnes ont défilé dans les rues de Lyon sous des parapluies blancs pour célébrer la Journée mondiale du réfugié 2010.

En Europe, parallèlement, ont eu lieu des « marches des parapluies », des défilés festifs où les participants ont marché sous de grands parapluies blancs symboles de protection et d'abri à Londres, en Angleterre et à Lyon, en France. Dans cette ville de France, des familles, des activistes d'ONG, des représentants des autorités locales, des demandeurs d'asile, des réfugiés et des journalistes se sont rassemblés pour la septième année consécutive sur la place des Terreaux devant l'Hôtel de ville, avant d'entamer leur marche en signe de solidarité envers les réfugiés et les demandeurs d'asile.

En France également, l'article de la lauréate du concours organisé pour les étudiants des écoles de journalisme par le HCR et le quotidien Le Monde est paru dans le numéro d'aujourd'hui sous le titre « Une voix libre pour l'Erythrée. »

En partenariat avec le HCR, la Principauté de Monaco a célébré vendredi 18 juin dernier, en présence de S.A.R. la Princesse de Hanovre, la Journée mondiale du réfugié 2010.

© HCR/G.Popovic
Des images montrant différentes phases de la vie d'un réfugié sont exposées aux visiteurs du « Labyrinthe » au Montenegro.

Au Monténégro, le bureau du HCR a accueilli le public dimanche pour une exposition interactive appelée le « Labyrinthe. » Les visiteurs de cette exposition, crée par des étudiants en art, peuvent voir des images montrant différentes phases de la vie d'un réfugié. Et au Kosovo voisin, le pont sur la rivière Ibar dans la ville divisée de Mitrovica a été illuminé en bleu pour célébrer cette journée.

De l'autre côté de l'océan Atlantique aux Etats-Unis, l'Empire State Building, le célèbre gratte-ciel art déco, devrait être illuminé en bleu durant plusieurs heures après la tombée de la nuit. « Je suis enchanté que l'Empire State Building soit illuminé en bleu cette année en soutien de la Journée mondiale du réfugié. Le fait que la direction de cet édifice célèbre ait accepté son illumination le 20 juin en l'honneur des victimes de violence et de persécution dans le monde entier est vraiment émouvant », a indiqué Udo Janz, le directeur du bureau du HCR à New York.

Quelque 7 500 taxis jaunes de New York étaient décorés de messages du HCR. A Washington DC, le HCR a financé un concert de la chanteuse colombienne Marta Gomez.

Au Canada, le HCR a organisé des concerts gratuits, un concours de poèmes dans le cadre de Luminato, un festival annuel d'art, de culture et de créativité dont le point d'orgue est la Journée mondiale du réfugié.

Alors que la nuit tombe en Europe, des activités pour la Journée mondiale du réfugié battent leur plein ou vont commencer au Mexique, dans les Caraïbes ou en Amérique du sud, même si d'autres événements se sont déjà déroulés la semaine dernière.

Par Leo Dobbs à Genève

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

Affiches pour la Journée mondiale des réfugiés 2010

Journée mondiale des réfugiés 2010

Le HCR a créé trois affiches que vous pouvez visionner ou télécharger pour faire connaître la Journée mondiale du réfugié 2010.

Journée mondiale du réfugié 2010

En 2010, la Journée mondiale du réfugié célébrée chaque année le 20 juin a pour thème « retrouver un chez-soi », pour faire connaître le sort de plus de 40 millions de personnes déracinées à travers le monde.

Galerie des affiches pour la Journée mondiale des réfugiés 2010

Le HCR a créé trois affiches que vous pouvez visionner ou télécharger pour faire connaître la Journée mondiale du réfugié 2010.

Galerie des affiches pour la Journée mondiale des réfugiés 2010

Trouver un chez-soi : Le HCR rend hommage aux personnes déracinées lors de la Journée mondiale du réfugié

Rien ne vaut son chez-soi, comme dit le proverbe. Cependant, pour des millions de personnes, ce chez-soi n'est qu'un lointain souvenir. Elles ont dû fuir leur maison pour échapper à la violence et à la persécution. Un grand nombre d'entre elles vivent sous une tente ou dans un abri de fortune, à l'intérieur même de leur pays ou à l'étranger. Plus de la moitié des personnes relevant de la compétence du HCR vivent actuellement dans des zones urbaines déshéritées.

La plupart des réfugiés souhaitent rentrer chez eux, d'autres espèrent une réinstallation dans un pays tiers et quelques-uns parviennent à s'intégrer dans leurs pays d'accueil. Tous souhaitent recommencer une nouvelle vie dans la sécurité et la dignité, là où ils se sentiront chez eux.

Le HCR fait son possible pour leur trouver des solutions durables. En 2008, près de deux millions de réfugiés et de personnes déplacées internes ont pu rentrer chez eux. Par ailleurs, quelque 65 548 personnes ont été réinstallées dans 26 pays. De plus, le HCR estime que 1,1 million de réfugiés ont obtenu la citoyenneté dans leur pays d'accueil durant ces dix dernières années.

A l'occasion de la Journée mondiale du réfugié, le HCR rend hommage à la force et à la détermination des personnes déracinées et réaffirme son engagement pour les protéger et leur trouver des solutions durables.

Trouver un chez-soi : Le HCR rend hommage aux personnes déracinées lors de la Journée mondiale du réfugié