Le nombre des demandeurs d'asile reste stable en 2009

Articles d'actualité, 23 mars 2010

© UNHCR
Principaux pays d'origine des demandeurs d'asile en 2009

GENÈVE, 23 mars (HCR) Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, António Guterres, a rejeté mardi les allégations selon lesquelles les demandeurs d'asile affluent massivement dans les pays développés. Son agence a publié des statistiques préliminaires sur le nombre global de demandeurs d'asile dans les pays industrialisés, qui est resté stable en 2009.

« La notion selon laquelle on observe un afflux de demandeurs d'asile dans les pays les plus riches est un mythe », a indiqué le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés Antonio Guterres. « Malgré ce que prétendent certains populistes, nos statistiques montrent que les nombres sont restés stables. »

Les statistiques préliminaires publiées par le HCR sur les niveaux et tendances de l'asile dans 44 pays industrialisés ont montré qu'en comparaison de 2008, le nombre des demandeurs d'asile est resté inchangé en 2009 avec 377 000 requêtes enregistrées, malgré des disparités régionales significatives soulignées dans le rapport.

Le nombre des demandes d'asile a augmenté dans 19 pays, alors que 25 autres pays ont enregistré une baisse. Ainsi, la région des pays nordiques a enregistré une augmentation de 13% avec 51 100 nouvelles demandes d'asile, soit le chiffre le plus élevé en six ans.

Demandes d'asile enregistrées par région

2007

2008

2009
Evolution
'09-'08
Total 334 400 377 200 377 200 0%
Europe 249 600 283 700 286 700 1%
- total-UE 223 700 239 200 246 200 3%
- 15 'anciens' Etats membres UE 198 100 217 200 221 100 2%
- 12 'nouveaux' Etats membres UE 25 600 21 900 25 100 15%
Etats-Unis/Canada 79 100 86 500 82 300 -5%
Australie/Nouvelle-Zélande 4 200 5 000 6 500 30%
Japon/Rép. de Corée 1 500 2 000 1 700 -15%

A l'inverse, le nombre de demandes d'asile dans le sud de l'Europe a diminué de 33% avec 50 100 demandes d'asile, sous l'impulsion de baisses significatives en Italie (-42%), en Turquie (-40%) et en Grèce (-20%).

Les Afghans étaient les plus nombreux à demander l'asile avec 26 800 requêtes, soit une augmentation de 45% par rapport à 2008. Les Iraquiens arrivent en deuxième place avec quelque 24 000 demandes d'asile, alors que les Somaliens se placent en troisième position avec 22 600 demandes d'asile. Parmi les principaux pays d'origine se trouvent également la Fédération de Russie, la Chine, la Serbie et le Nigéria.

Les Etats-Unis demeurent le pays le plus sollicité par les requérants d'asile pour la quatrième année consécutive, avec 13% de l'ensemble des demandes dans les pays industrialisés, soit environ 49 000 nouvelles requêtes soumises en majorité par des Chinois. Le second pays de destination a été la France, un pays ayant reçu 42 000 nouvelles demandes d'asile en 2009 soit une hausse de 19% par rapport à 2008 du fait de l'augmentation du nombre de demandes d'asile déposées par des citoyens serbes originaires majoritairement du Kosovo.

Le Canada, qui arrive en troisième position parmi les pays de destination, a enregistré 33 000 demandes d'asile, soit une baisse de 10% en 2009, après une diminution des demandes d'asile soumises par les Mexicains et les Haïtiens. On trouve ensuite le Royaume-Uni qui a également enregistré une baisse des demandes d'asile avec 29 800 dossiers remis, l'un des chiffres les plus bas observés depuis 15 ans. Au contraire, les demandes d'asile en Allemagne ont augmenté de 25% avec 27 600 nouvelles demandes d'asile déposées en 2009, ce qui place ce pays en cinquième position parmi les plus importants pays de destination. En somme, ces cinq pays de destination principaux ont reçu 48% du total des demandes d'asile enregistrées en 2009.

En termes de région d'origine, près de la moitié du total des 377 000 requérants d'asile sont originaires de l'Asie et du Moyen-Orient (45%), suivis par l'Afrique (29%), l'Europe (15,5%) et les Amériques (9%).

Le rapport statistique publié annuellement par le HCR analyse les niveaux et tendances de l'asile dans les 27 Etats membres de l'Union européenne, l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, l'Islande, le Liechtenstein, le Monténégro, la Norvège, la Serbie, la Suisse, l'ex-République yougoslave de Macédoine et la Turquie. Il couvre également les États-Unis, le Canada, l'Australie, le Japon, la Nouvelle-Zélande et la République de Corée.

Le rapport intitulé « Niveaux et tendances de l'asile dans les pays industrialisés, année 2009 » peut être consulté dans sa version complète (en anglais) sur : http://www.unhcr.org/4ba7341a9.html. La version française sera bientôt disponible sur www.unhcr.fr.

Par Fatoumata Lejeune-Kaba à Genève

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

Statistiques

Les chiffres ont une grande importance dans le domaine de l'aide humanitaire ; les statisticiens du HCR suivent leur évolution quotidiennement.