Les donateurs s'engagent sur 477,5 millions de dollars pour l'appel de fonds 2010 du HCR

Articles d'actualité, 8 décembre 2009

© HCR/M. Sheik Nor
Un groupe de jeunes déplacés somaliens. Les annonces de contributions faites mardi sont cruciales pour les opérations mises en œuvre par le HCR, y compris celles visant à aider les Somaliens.

GENÈVE, 8 décembre (HCR) Les donateurs ont promis, mardi, d'allouer la somme initiale de 477,5 millions de dollars, en réponse à l'appel de fonds pour 2010 lancé par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et s'élevant à trois milliards de dollars. Ce montant est le plus important qui ait jamais été demandé et il vise à répondre aux besoins élémentaires d'un nombre croissant de personnes relevant de la compétence du HCR.

Les promesses ont été faites mardi à l'occasion de la conférence annuelle d'annonces de contributions du HCR se déroulant à Genève, lors de laquelle le Haut Commissaire António Guterres a demandé aux donateurs de financer l'intégralité des besoins s'élevant à 3,007 milliards de dollars.

L'appel de fonds pour 2010 est basé sur l'évaluation la plus complète jamais réalisée concernant les besoins des personnes prises en charge par le HCR. Ces ressources sont nécessaires pour venir en aide à plus de 34 millions de réfugiés, de demandeurs d'asile, d'apatrides et de personnes déplacées internes présents dans 118 pays. Les donateurs ont fait l'éloge du HCR sur cette nouvelle approche.

« Dans les circonstances présentes et compte tenu de l'environnement financier extrêmement complexe qui prévaut aujourd'hui dans le monde, je crois que nous devons nous féliciter du niveau de soutien démontré par ces promesses, un soutien pour lequel je voudrais exprimer ma profonde gratitude », a indiqué le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres aux délégués présents à cette conférence.

Ces annonces de contributions sont particulièrement cruciales pour les opérations en cours en Afghanistan, au Tchad, en Colombie, en République démocratique du Congo, en Iraq, au Pakistan, en Somalie, à Sri Lanka et au Soudan.

Sur la somme de trois milliards de dollards demandée, un montant de 2,1 milliards de dollars sera alloué aux programmes d'aide aux réfugiés dans le domaine de la protection et aux activités visant à assurer un hébergement adéquat, une quantité suffisante d'eau potable et des systèmes d'assainissement corrects, ainsi qu'à améliorer et à élargir l'accès aux services de santé et d'éducation. Le solde des ressources de 2010 servira à couvrir les besoins d'un nombre croissant de personnes déplacées internes et d'apatrides ainsi qu'à mettre en œuvre des activités dans le domaine de la réintégration.

Tout en convenant des contributions initiales proposées, António Guterres a ajouté : « Nous compterons sur votre générosité durant l'année pour nous conformer autant que possible aux indications que nous a fourni l'évaluation des besoins globaux. » Il s'est également félicité des progrès réalisés en 2009 concernant l'accroissement des contributions provenant du secteur privé ainsi que des Etats du Golfe persique dont le soutien financier s'est avéré essentiel pour financer de nombreuses opérations cette année.

Par Fatoumata Lejeune-Kaba à Genève

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

Donateurs

Les gouvernements, les organisations et les particuliers qui financent les activités du HCR.

Donnez

Le HCR dépend presque entièrement de dons pour financer ses opérations. Vous aussi, contribuez dès maintenant.

Liens Internet autour de ce thème

Le HCR n'est pas responsable du contenu et de la disponibilité des sites Internet externes