Iraquiens, Afghans et Somaliens : Principaux demandeurs d'asile dans les pays industrialisés

Communiqués de presse, 22 octobre 2009

GENÈVE Les demandes de reconnaissance du statut de réfugié dans les pays industrialisés ont augmenté de 10 pour cent durant le premier semestre 2009 en comparaison de la même période l'année dernière, selon les statistiques préliminaires publiées mercredi par l'agence des Nations Unies pour les réfugiés. Quelque 185 000 nouvelles demandes de reconnaissance du statut de réfugié ont été soumises au total durant les six premiers mois de cette année dans 38 pays européens ainsi qu'aux Etats-Unis, au Canada, au Japon, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en République de Corée.

L'Iraq demeure le premier pays d'origine des requérants d'asile (13 200 demandes) pour la quatrième année consécutive. L'Afghanistan (12 000 demandes) et la Somalie (11 000 demandes) sont les second et troisième pays d'origine les plus importants, alors que les conditions de sécurité continuent à se détériorer dans de nombreuses régions de ces pays. Les autres pays d'origine sont la Chine, la Serbie (y compris le Kosovo), la Fédération de Russie, le Nigéria, le Mexique, le Zimbabwe, le Pakistan et Sri Lanka.

« Ces statistiques montrent que la violence et l'instabilité persistantes dans certaines parties du monde forcent un nombre croissant de personnes à fuir dans des pays sûrs en quête de protection », a indiqué le Haut Commissaire António Guterres. « Il est vraiment nécessaire pour les pays de maintenir leurs portes grandes ouvertes à ces victimes se trouvant en situation de réel besoin de protection internationale. »

En tant que région, l'Europe a reçu 75 pour cent de toutes les demandes d'asile bien que les Etats-Unis demeurent le premier pays de destination avec environ 13 pour cent du total de demandes reçues dans les pays industrialisés (23 700). La France est le deuxième pays d'accueil avec 10 pour cent de toutes les demandes (19 400), suivie par le Canada (18 700), le Royaume-Uni (17 700) et l'Allemagne, qui est le cinquième pays (12 000).

En analysant les tendances, le rapport statistique du HCR démontre une répartition inégale des demandes d'asile. La majorité des demandes d'asile établies par les Iraquiens, par exemple, sont soumises en Allemagne, aux Pays-Bas et en Suède, ainsi qu'en Turquie voisine. Les Afghans ont principalement demandé l'asile au Royaume-Uni ou en Norvège, alors que les Somaliens ont pour la plupart demandé la reconnaissance de leur statut de réfugié aux Pays-Bas, en Suède et en Italie.

Des changements de politiques pourraient également modifier les tendances de l'asile, peut-on lire dans le rapport qui fait état par exemple d'une chute spectaculaire des demandes d'asile d'Iraquiens en Suède suite à un jugement de tribunal sur la migration datant de 2007 ayant statué sur la situation en Iraq ne se définissant pas comme l'un des « conflits armés ». Selon le rapport, cette décision pourrait avoir déplacé les demandes d'asile d'Iraquiens vers d'autres pays comme l'Allemagne, la Finlande et la Norvège.

Alors que le rapport se concentre sur les tendances concernant les demandes de reconnaissance du statut de réfugié survenues durant le premier semestre de cette année, les auteurs ont indiqué que le second semestre pourrait voir une nouvelle augmentation du nombre de demandes d'asile, sur la base de variations saisonnières observées durant les 10 dernières années. Le rapport lance par ailleurs une mise en garde sur le nombre de demandes d'asile n'étant pas nécessairement égal au nombre de requérants car, pour une année donnée, des requérants peuvent avoir déposé plusieurs demandes d'asile dans plusieurs pays voire dans un même pays.

Le rapport intitulé « Niveaux et tendances de l'asile dans les pays industrialisés, premier semestre 2009 », préparé par la Section de l'appui à l'information et à la coordination sur le terrain du HCR, peut être consulté dans sa version complète (en anglais) sur www.unhcr.org/ statistics

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •