La fin d'une longue épreuve pour l'otage du HCR dans le Nord Caucase : Vincent Cochetel enfin libéré

Communiqués de presse, 12 décembre 1998

Le responsable du bureau du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) en Ossétie du Nord a été relâché aujourd'hui après avoir passé 317 jours en captivité, aux mains de ses ravisseurs.

Vincent Cochetel, 37 ans, a été libéré dans le Caucase dans la nuit de vendredi a samedi 12 décembre. Il est en route pour Moscou d'où il s'envolera pour la France pour rejoindre sa famille. Vincent Cochetel est epuisé mais son état de santé paraît satisfaisant.

Vincent Cochetel avait été enlevé par des hommes masqués et en armes, le 29 janvier 1998, à son domicile à Vladikavkaz, la capitale de l'Ossétie du Nord.

Sa libération survient juste deux semaines après la visite de son épouse Florence à Moscou où elle avait lancé un nouvel appel aux autorités russes afin qu'elles entreprennent tout pour sa libération.

Madame Sadako Ogata, Haut Commissaire aux Réfugiés, a remercié les autorités de la Fédération de Russie et de l'Ossétie du Nord pour leurs efforts afin d'obtenir la libération de Vincent Cochetel. « Je suis très heureuse pour Vincent et pour sa famille, surtout en cette periode de fêtes. C'est un énorme soulagement, » a dit Madame Ogata. « J'espère que ce long cauchemar servira à attirer l'attention du monde entier sur les risques que prennent, partout et tous les jours, ceux qui travaillent dans le domaine de l'aide humanitaire. »

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •
Entretien avec Vincent CochetelPlay video

Entretien avec Vincent Cochetel

A l'occasion de la Journée mondiale 2010 de l'aide humanitaire, un responsable du HCR évoque son enlèvement et ses conditions de détention en Tchétchénie en 1998.