Les recommandations du HCR à la présidence allemande de l'Union européenne

Points de presse, 15 décembre 2006

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR William Spindler à qui toute citation peut être attribuée lors de la conférence de presse du 15 décembre 2006 au Palais des Nations à Genève.

Le 1er janvier 2007, l'Allemagne prendra la présidence de l'UE. Dans un document public présenté au gouvernement allemand cette semaine, l'UNHCR fait une série de recommandations sur les problèmes essentiels de protection des réfugiés. En particulier, l'UNHCR encourage la présidence à prendre l'initiative d'une large discussion sur les étapes nécessaires pour achever un système européen commun d'asile en 2010.

La volonté politique et une forte implication sont nécessaires pour garantir que les personnes qui ont besoin d'une protection internationale aient un accès réel au territoire de l'UE et qu'elles puissent prétendre à des procédures d'asile justes et efficaces. Du point de vue de l'UNHCR, une somme considérable de travail est nécessaire pour assurer que les réfugiés reçoivent une protection d'une manière cohérente dans l'ensemble de l'UE qui comptera bientôt 27 membres. L'UNHCR accueille favorablement l'annonce de la présidence allemande qui a l'intention d'apporter plus d'attention à la situation aux frontières extérieures de l'UE.

L'UNHCR apprécie les efforts pour promouvoir une coopération pratique parmi les Etats membres de l'UE sur les problèmes d'asile et appelle à porter une attention particulière à la qualité des décisions rendues en matière d'asile. L'UNHCR souligne également la nécessité de discussions transparentes sur le futur règlement Dublin II, qui établit les critères et mécanismes de détermination dont chaque membre de l'UE est responsable dans le cadre de l'examen d'une demande d'asile.

Bien que l'UNHCR salue le fait que l'Allemagne ait décidé d'assurer la promotion de l'intégration des étrangers dans l'Union Européenne, l'UNHCR demande à la présidence de s'assurer que les besoins particuliers des réfugiés seront pris en compte. L'UNHCR soutient également les efforts faits pour établir un schéma européen de réinstallation pour les réfugiés. Actuellement, seulement une poignée de pays en Europe offre des places de réinstallation pour les réfugiés qui ne peuvent pas rester dans leur premier pays d'asile.

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •