Argentine : Pétition remise au Congrès pour faire avancer le projet de loi relatif aux réfugiés

Points de presse, 22 septembre 2006

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Ron Redmond à qui toute citation peut être attribuée lors de la conférence de presse du 22 septembre 2006 au Palais des Nations à Genève.

Les réfugiés d'Argentine ont remis, mercredi, une pétition au Congrès afin de faire avancer le projet de loi relatif aux réfugiés qui a été approuvé l'an passé par la Chambre haute et qui en cours d'examen à la Chambre basse.

La pétition, qui a été signée par un groupe de réfugiés et d'organisations de défense des droits de l'homme, souligne l'importance d'une loi sur les réfugiés en Argentine ainsi que son caractère opportun cette année, 45 ans exactement après l'adhésion du pays à la Convention de 1951 sur les réfugiés. La pétition a été remise au Vice-président de l'Assemblée nationale par un groupe de réfugiés originaires d'Amérique latine, d'Afrique et d'Asie. Ils étaient accompagnés par l'UNHCR ainsi que par des organisations de défense des droits de l'homme.

Pour le moment, le projet de loi a reçu l'approbation de quatre commissions de la Chambre basse. Son examen par la cinquième et dernière commission est en cours. Une fois ce processus achevé, le projet sera présenté en séance plénière et doit impérativement être voté cette année.

Au cours des dernières années, l'Argentine a accompli de rapides progrès dans sa gestion des questions relatives aux réfugiés, notamment grâce à la mise en place de comités de réfugiés, de procédures plus efficaces et du lancement d'un programme de réinstallation en 2005. L'adoption d'une loi en la matière constituerait une avancée aussi nécessaire que bienvenue dans la même direction.

Plus de 3 000 réfugiés de diverses nationalités et originaires de quelque 60 différents pays vivent en Argentine.

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •