Timor-Leste : la deuxième partie de l'opération d'aide humanitaire va démarrer au début de la semaine prochaine

Points de presse, 23 juin 2006

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Jennifer Pagonis à qui toute citation peut être attribuée lors de la conférence de presse du 23 juin 2006 au Palais des Nations à Genève.

La seconde vague de distribution du matériel de secours à destination du Timor-Leste va commencer au début de la semaine prochaine. Lundi 26 juin, un DC-10 affrété transportant 63 tonnes de matériel de secours (des tentes légères, des bâches et des couvertures), est programmé pour quitter Amman, en Jordanie, vers notre point relais à Darwin, au nord de l'Australie. Les matériels de secours seront transférés par navire cargo vers Dili, la capitale du Timor-Leste, le 6 juillet et arriveront le lendemain. Mardi, 71 tonnes de tentes légères et de bâches sont prévues pour être transportées depuis notre stock régional de Dubaï pour arriver le 18 juillet. Cela portera ainsi le total à 353 tonnes de matériels transportés par l'UNHCR à Dili pour aider 30 000 des 145 000 déplacés dans ce pays en conflit (78 000 en dehors de Dili et 67 000 dans la capitale).

Hier (22 juin), l'UNHCR a achevé la construction d'un camp pour personnes déplacées internes à l'aéroport de Dili avec un total de 581 tentes installées sur le site, incluant 59 autres tentes à côté du Bureau de la météorologie. Un grillage autour du périmètre du camp principal et de l'éclairage ont aussi été installés. La construction de toilettes, de douches et de points de distribution d'eau est en cours et doit se terminer la semaine prochaine. Quelque 4 600 personnes qui avaient été enregistrées par des organisateurs volontaires du site ont été transférées dans ces tentes au cours des 10 derniers jours.

Jusqu'à présent, l'UNHCR a distribué plus de 1 700 tentes sur quelques 20 sites à Dili et dans les zones alentour. En outre, quelque 17 000 couvertures, 1 969 bâches, 960 jerrycans, 55 sets de cuisine et 155 fours ont été distribués aux déplacés.

Au début, les opérations étaient centrées sur Dili, mais maintenant la livraison du matériel de secours est en cours dans les districts environnants. Après la distribution de 350 tentes et bâches à Metinaro la semaine dernière, nous avons envoyé 50 tentes, 535 couvertures et 250 bâches de plastique à l'île d'Auturo hier, dans le cadre des efforts conjoints d'aide de secours interagence. Au cours des derniers jours dans la région de Hera, à 25 kilomètres à l'est de Dili, l'UNHCR a distribué de l'aide à deux communautés (originaires des régions orientale et occidentale). Au port d'Hera, 305 familles vivent dans l'enceinte de la marine, dans les immeubles ainsi que dans des huttes de fortunes faites de bâches en plastique et de feuilles de palmiers. L'UNHCR a fourni des tentes, des couvertures, des bâches et des jerricans à cette communauté, principalement d'origine orientale.

Ailleurs dans le district de Hera, l'UNHCR a assisté la population locale (d'origine occidentale), qui a fui son village vers les montagnes environnantes. Quelques 1 000 couvertures, 600 bâches et 600 jerricans ont été livrés à Motz Ulun pour porter assistance aux personnes abritées sous les arbres et les huttes de fortune dans les villages de Sukaer Laran, Ailok Laran et Moris Foun. Une prochaine distribution est attendue pour être acheminée rapidement dans les villages restants près de Hera.

Nous travaillons étroitement avec le CICR et d'autres agences, concernant les abris et la protection dont ont besoin 78 000 personnes déplacées à l'extérieur de Dili. Hier, l'UNHCR a pris part à une mission interagence à Maliana, Suai et Aileu.

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

L'urgence au Timor-Leste 2 : Le pont aérien de l'UNHCR est en cours

Un Boeing 747 cargo chargé d'articles de secours pour les personnes déplacées par les récentes violences au Timor-Leste est arrivé à Darwin dans le nord de l'Australie, le 7 juin 2006. L'avion ne pouvant atterrir à l'aéroport de Dili à cause de son envergure, les articles de secours sont ensuite acheminés dans de plus petits avions et également par voie maritime. Un second Boeing 747 cargo est arrivé le lendemain.

Au total, 400 tonnes d'articles de secours sont actuellement expédiées vers le Timor-Leste, depuis nos entrepôts régionaux du Moyen-Orient. Ces biens de secours comprennent des tentes familiales légères, des bâches en plastique, des jerricans, des couvertures et des kits de cuisine.

L'urgence au Timor-Leste 2 : Le pont aérien de l'UNHCR est en cours

L'urgence au Timor-Leste

Quelque 100 000 personnes ont été déplacées par de récentes violences au Timor-Leste. Environ 65 000 d'entre elles vivent dans 40 campements insalubres dans la capitale Dili, tandis que 35 000 ont recherché la sécurité dans les campagnes. Une équipe d'évaluation de l'UNHCR a visité ces camps et a pu constater que les besoins humanitaires les plus importants - hormis la sécurité - concernaient la nourriture, l'eau potable et l'hébergement.

Dans le cadre de la réponse graduelle apportée à la crise et de l'effort commun fourni par les Nations Unies, l'UNHCR a déployé une équipe d'urgence afin de renforcer l'équipe déjà sur place et un pont aérien d'urgence a démarré avec l'arrivée du premier vol à Dili le 5 juin, acheminant 14 tonnes de tentes, de bâches en plastique et de jerrycans en provenance de son stock situé en Jordanie.

En coordination avec les autres agences, l'UNHCR utilisera ces biens de secours pour établir de nouveaux camps pour les déplacés où ils pourront vivre dans de meilleures conditions et où l'assistance sera acheminée plus facilement jusqu'à ce que la situation de sécurité s'améliore et qu'ils puissent rentrer chez eux.

L'urgence au Timor-Leste

L'urgence au Timor-Leste 3 : L'UNHCR achemine les biens de secours par voies aérienne et maritime.

La course contre la montre pour apporter de l'aide d'urgence aux dizaines de milliers de personnes déplacées au Timor-Leste en proie au conflit a été l'une des priorités de l'agence des Nations Unies pour les réfugiés. Lundi, la première phase d'opération d'acheminement par avion et par voie maritime de 200 tonnes de tentes, de couvertures, de bâches en plastique et de kits de cuisine s'est achevée. La semaine dernière, quatre avions cargo Antonov-12 ont transporté 56 tonnes de biens, et lundi 12 juin, un navire cargo a traversé la Mer de Timor depuis Darwin, avec 150 tonnes de biens à bord, acheminés auparavant par voie aérienne depuis l'entrepôt régional de l'UNHCR au Moyen-Orient en Jordanie.

Il y a maintenant sur le terrain des abris pour 17 000 personnes. En coordination étroite avec ses partenaires sur place, l'équipe d'urgence de l'UNHCR améliore déjà les conditions insalubres dans les campements surpeuplés autour de la capitale Dili, et commence à établir de nouveaux camps. La sécurité demeure préoccupante pour la population déplacée, encore sous le choc de la violence, des pillages et des incendies de maisons. L'UNHCR recherche un financement de 4,8 millions de dollars pour son opération d'aide d'urgence au Timor-Leste.

L'urgence au Timor-Leste 3 : L'UNHCR achemine les biens de secours par voies aérienne et maritime.