Le HCR et le Pakistan signent un nouvel accord sur le séjour des réfugiés afghans

Articles d'actualité, 13 mars 2009

© HCR/A.Shahzad
Le Ministre des Etats et des régions frontières Najamuddin Khan et la déléguée du HCR Guenet Guebre-Christos signent l'accord sur les réfugiés afghans.

ISLAMABAD, Pakistan, 13 mars (HCR) Le HCR et le Gouvernement pakistanais ont signé vendredi un accord pour prolonger le séjour des réfugiés afghans au Pakistan jusqu'à fin 2012.

La lettre d'intention mutuelle a été signée à Islamabad par la déléguée du HCR, Guenet Guebre-Christos, et le Ministre des Etats et des régions frontières (SAFRON), Najmuddin Khan.

Cet accord établit des mesures à prendre concernant le séjour temporaire des Afghans au Pakistan, leur rapatriement volontaire et progressif et le soutien de la communauté internationale envers le Pakistan, un pays qui accueille l'une des plus importantes populations de réfugiés dans le monde.

Actuellement, on compte quelque 1,7 million d'Afghans enregistrés au Pakistan, dont 45 pour cent d'entre eux résident dans des villages de réfugiés. Le reste est dispersé au sein des communautés d'accueil.

Dans le cadre du nouvel accord, le ministère des Etats et des régions frontières (SAFRON) prendra des mesures pour étendre la validité des cartes de « preuve d'enregistrement » délivrées aux Afghans vivant au Pakistan jusqu'à fin 2012. Les cartes de « preuve d'enregistrement », délivrées durant un projet d'enregistrement étendu qui avait été mené en 2006, doivent expirer à la fin de cette année.

De plus, le ministère s'engage à revoir l'actuelle stratégie gouvernementale pour la gestion des Afghans vivant au Pakistan au-delà de l'année 2009 et à appuyer l'extension de l'actuel accord tripartite entre les gouvernements du Pakistan, d'Afghanistan et le HCR avant la fin 2012.

Guenet Guebre-Christos, la déléguée du HCR au Pakistan, se félicitant de l'accord, a indiqué que l'agence s'engageait à soutenir le rapatriement progressif, volontaire, dans la sécurité et la dignité, des Afghans du Pakistan à un rythme prenant en compte les défis actuels pour la réintégration en Afghanistan.

« C'est une décision responsable du Pakistan, qui reconnaît à la fois les réalités sur le terrain en Afghanistan et l'importance de systèmes robustes pour légaliser et gérer le séjour temporaire des Afghans au Pakistan », a-t-elle dit.

Le HCR continuera également à recueillir des fonds pour soutenir le projet d'information sur l'enregistrement des citoyens afghans (RIPAC) visant à améliorer la qualité de l'enregistrement des données, à mettre à jour et à corriger les cartes de « preuve d'enregistrement » de sorte que l'information sur la population afghane soit à jour.

De plus, le HCR engagera la communauté internationale à financer sur cinq ans l'initiative s'élevant à 140 millions de dollars concernant les zones affectées par la présence sur leur sol de réfugiés de longue date (RAHA). Dans le cadre de cette initiative RAHA, le HCR et d'autres agences partenaires des Nations Unies soutiendront des projets de développement dans 21 districts du Pakistan, principalement dans les provinces du Baloutchistan et de la Province frontière du Nord-Ouest, où ont été accueillis le plus grand nombre de réfugiés afghans.

Les projets de développement menés dans le cadre de l'initiative RAHA se concentreront sur la relance de perspectives d'emploi et des moyens d'existence, la restauration des systèmes d'agriculture et d'irrigation, la réparation des routes rurales. D'autres aspects du programme viseront à améliorer les services de santé et d'éducation, et à restaurer l'environnement dans la plupart de ces zones qui ont été affectées par la présence de réfugiés.

La lettre d'intention signée aujourd'hui est basée sur de précédents accords dans le cadre de la commission tripartite, y compris la 16ème réunion qui s'est tenue à Islamabad en août 2008, reconnaissant que la planification future pour le retour volontaire des Afghans enregistrés devrait refléter les défis de réintégration et les réalités du terrain en Afghanistan.

Depuis 2002, près de 3,5 millions d'Afghans sont rentrés depuis le Pakistan avec l'aide du HCR. En tout, quelque 4,3 millions d'Afghans sont rentrés chez eux depuis le Pakistan, l'Iran et d'autres pays avec l'aide de l'organisation.

Par Ariane Rummery à Islamabad, Pakistan

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

Réfugiés afghans en Iran

À l'issue d'une conférence qui s'est tenue récemment à Genève, la communauté internationale a donné son approbation à une stratégie d'ensemble visant à résoudre le problème des milliers de réfugiés afghans et de ceux qui rentrent en Afghanistan après des années d'exil. Les mesures correspondantes, élaborées de concert entre l'Afghanistan, l'Iran, le Pakistan et le HCR portent sur l'aide au rapatriement, la réintégration durable et l'appui aux pays hôtes.

Cette stratégie bénéficiera tant aux réfugiés devant être rapatriés en Afghanistan qu'aux trois millions de réfugiés afghans dont, notamment, un million se trouvent en Iran et 1,7 million, au Pakistan.

Un grand nombre de réfugiés afghans en Iran y vivent désormais depuis plus de 30 ans. Cette galerie de photos illustre la vie de ces exilés portés par l'espoir d'une solution durable à leur situation.

Réfugiés afghans en Iran

Rescapés des inondations au Pakistan

Le HCR intensifie ses efforts pour distribuer des tentes et d'autres biens de secours aux familles sans abri du fait des graves inondations survenues dans le sud du Pakistan en 2011. Début octobre, quelque 7 000 tentes familiales ont été fournies à une organisation humanitaire nationale qui établit de petits villages de tentes, dans la province de Sindh, au sud du pays. Par ailleurs, environ 7 000 kits d'urgence comprenant des fournitures de base ont été livrés. Si les pluies de mousson ayant causé les inondations ont cessé, de vastes étendues restent inondées et trouver des terrains secs où monter les tentes demeure un problème. Le HCR s'est engagé à fournir 70 000 tentes et kits d'urgence aux communautés affectées par les inondations.

Rescapés des inondations au Pakistan

Pakistan : Aide aux victimes des inondations

Des équipes du HCR distribuent des tentes et du matériel d'aide humanitaire aux familles déplacées par les graves inondations au Pakistan. Plus de cinq millions de personnes sont affectées par les inondations de cette année et, selon les estimations gouvernementales, le nombre de familles ayant besoin d'urgence d'un abri s'élève à plus de 200 000.

Au sud du pays, dans la province de Sindh, qui est particulièrement touchée, le HCR a déjà distribué 2 000 tentes et 2 000 kits contenant des jerrycans, des couvertures et des matelas ainsi que 4 000 bâches en plastique utilisées en tant qu'abri de base. De nombreuses familles déplacées par les inondations continuent à vivre dans des abris de fortune.

Pakistan : Aide aux victimes des inondations

Afghanistan : L'histoire de MiriamPlay video

Afghanistan : L'histoire de Miriam

Miriam a été réfugiée en Iran pendant six ans. Cette veuve et mère de famille est revenue dans son pays en 2002. Depuis, elle est une personne déplacée dans son propre pays. Sa situation est très précaire.
Angelina Jolie en AfghanistanPlay video

Angelina Jolie en Afghanistan

L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR Angelina Jolie se rend en Afghanistan et appelle à faire davantage pour la réintégration des anciens réfugiés.
Pakistan: Un lieu chauffé pour l'hiverPlay video

Pakistan: Un lieu chauffé pour l'hiver

L'hiver approche dans le nord-ouest du Pakistan. Le HCR aide des milliers de sans-abri victimes des inondations à construire des logements.