La Princesse Héritière Mary du Danemark en visite au HCR

Articles d'actualité, 13 mai 2008

© HCR/S.Hopper
Le Haut Commissaire António Guterres et la Princesse Héritière Mary, devant le buste de l'explorateur polaire Fridtjof Nansen et la vitrine où sont exposées deux médailles du prix Nobel de la paix, reçu deux fois par l'UNHCR.

GENEVE, 13 mai (UNHCR) La Princesse Héritière Mary du Danemark s'est rendue mardi au siège de l'UNHCR à Genève. Durant cette visite, le Haut Commissaire pour les réfugiés António Guterres a remercié son pays pour son engagement en faveur de la cause des réfugiés.

La Princesse, qui est née en Australie, était vêtue d'un tailleur foncé. Elle est arrivée à midi et elle a foulé le tapis rouge déroulé pour l'occasion dans l'atrium du siège de l'UNHCR, comptant sept étages. Trois enfants danois Simon, 4 ans, Astrid, 6 ans et Mathilde, 8 ans lui ont offert des fleurs. Leur père Morten Ussing est un employé de l'UNHCR détaché à l'ONUSIDA.

Elle a parlé en danois aux enfants et à leur mère, avant de poser avec António Guterres devant les drapeaux des Nations Unies et du Danemark. Un autre groupe d'enfants agitait des drapeaux danois, alors que des employés de l'UNHCR s'étaient rassemblés dans le hall et le long des mezzanines le surplombant.

« Je suis très heureux de vous accueillir à l'UNHCR », a dit António Guterres à la Princesse durant une première réunion dans son bureau. « Le Danemark a une très longue tradition de l'asile ... et ce pays est un partenaire très important dans le travail auprès des réfugiés à travers le monde. »

Le Haut Commissaire a souligné le « partenariat stratégique » très fort tissé entre l'UNHCR et le Conseil danois pour les réfugiés, dont la Princesse est la protectrice. « Vous pouvez être très fière du travail effectué par les volontaires et la société civile danois ils sont courageux, impliqués et efficaces », a-t-il dit. « Le Danemark est l'un de nos partenaires les plus importants. »

La Princesse a aussi exprimé un intérêt pour les aspects juridiques du travail de l'agence ainsi que la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés. António Guterres lui a remis un ouvrage de l'UNHCR « La protection des réfugiés en droit international. »

Soulignant le défi complexe posé par la migration, par le changement climatique, par la dégradation environnementale, par le conflit et par le déplacement, António Guterres a indiqué que le 21e siècle « sera un siècle marqué par des populations en mouvement », présentant des problèmes importants en matière de protection.

Après un déjeuner de travail, la princesse a participé à une série de présentations effectuées par des responsables de l'UNHCR du Département de la protection internationale, du bureau régional pour l'Afrique et de la Division de l'appui opérationnel, qui ont procédé à une démonstration des opérations de l'agence dans la salle des urgences.

En plus du travail de l'UNHCR dans les domaines de l'urgence et de la technique, les présentations se sont concentrées sur la protection internationale des réfugiés, la réinstallation, le déplacement interne, les solutions durables pour les réfugiés et les enfants en situation de risque.

A la fin de cette visite de quatre heures, António Guterres a présenté à la Princesse Mary les deux prix Nobel de la paix reçus par l'agence et exposés dans une vitrine en verre dans l'atrium, avant de la raccompagner vers son véhicule. « C'était une visite vraiment intéressante », a-t-elle dit.

En plus du Conseil danois pour les réfugiés, la Princesse Mary est aussi protectrice de nombreuses autres institutions de charité au Danemark qui concernent la santé, le bien-être des enfants, la diversité et les problèmes des réfugiés. Elle a créé la Fondation Mary, qui vise à encourager la tolérance pour la diversité et à améliorer des vies humaines mises en péril par l'environnement, l'hérédité, la maladie ou d'autres circonstances qui peuvent isoler ou exclure socialement des personnes.

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •