Journée mondiale du réfugié : Mises en garde et appels à l'aide pour l'édition 2007 de la Journée mondiale du réfugié

Articles d'actualité, 20 juin 2007

© HCR/A.Zveiger
Le pont de Lavertezzo est illuminé aux couleurs du HCR. Vallée de la Verzasca, au Tessin, la région italophone de la Suisse.

GENEVE, 20 juin (UNHCR) Mercredi, la Journée mondiale du réfugié a été célébrée dans le monde entier. A cette occasion, un appel a été lancé à la communauté internationale pour aider les déplacés dans le monde, mettant en garde qu'à l'avenir, leur nombre pourrait augmenter.

A New York, le Secrétaire général Ban Ki-moon a déclaré dans son premier message à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié depuis sa nomination à la tête de l'ONU que la solidarité internationale était essentielle pour répondre aux besoins humanitaires urgents des réfugiés et des autres personnes forcées à se déplacer.

« En cette Journée mondiale des réfugiés, n'oublions pas ce qui distingue ces familles, ces enfants et ces personnes âgées de ceux qui se déplacent de nos jours sur la planète : ce qu'ils ont de différent, c'est qu'ils ne peuvent pas rentrer chez eux. Offrons-leur notre soutien et notre sympathie afin qu'ils se sentent protégés et pris en charge en attendant de pouvoir retrouver leurs foyers », a-t-il déclaré.

Le Haut Commissaire António Guterres s'est rendu en Afrique mercredi pour célébrer cet événement annuel, alors que les ambassadeurs de bonne volonté de l'UNHCR comme Angelina Jolie, Adel Imam, George Dalaras, Muazzed Ersoy et Osvaldo Laport ont fait part de leur soutien en donnant des interviews, en participant à plusieurs événements et en se mobilisant pour la Journée mondiale des réfugiés. Cette année, aucun thème spécifique n'avait été défini, mais de nombreux pays ont choisi le leur.

Les célébrations internationales de la Journée mondiale du réfugié ont débuté en Nouvelle-Zélande. A Wellington, une cérémonie officielle s'est tenue au Parlement et, sur un terrain de football proche, une équipe de célébrités affrontait l'équipe World Refugee All Stars XI. Des expositions, des conférences, des débats et une exposition sur le travail des jeunes réfugiés étaient programmés dans d'autres villes du pays.

A Canberra, en Australie, de l'autre côté de la mer de Tasmanie, les drapeaux de la Journée mondiale du réfugié flottaient dans le quartier du Parlement, tandis que la fontaine du Capitaine Cook et d'autres monuments étaient illuminés en bleu. D'autres magnifiques spectacles de lumières étaient prévus en Suisse. Le célèbre artiste Gerry Hofstetter en a donné mardi un aperçu aux journalistes, en illuminant quatre ponts un dans chacune des principales régions linguistiques du pays alpin sur lesquels étaient projetés le logo de l'UNHCR, des messages et des images.

A Sydney, des célébrités ont participé au petit-déjeuner de la Journée mondiale du réfugié organisé pour collecter des fonds en faveur du travail d'assistance humanitaire d'urgence de l'UNHCR. A Woolloongabba, dans les faubourgs de Brisbane, le Dispensaire de la communauté des réfugiés du Queensland a plus modestement organisé un thé de la Journée mondiale du réfugié.

Le bureau de l'agence des réfugiés au Japon a organisé une importante célébration à la Maison des Nations Unies. Les activités incluaient entre autres des débats, une exposition de photos sur les Colombiens déplacés internes, un concert de musique rap donné par un réfugié vietnamien, une connexion via Internet avec un camp de réfugiés au Kenya, des plats de cuisine orientale préparés par les réfugiés et des cours de cuisine au cours desquels étaient utilisés des réchauds écologiques.

L'UNHCR a également organisé ou a pris part aux célébrations organisés à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié en Inde, en Indonésie, en Malaisie et en Thaïlande ; des événements culturels et la finale d'un tournoi de volley-ball étaient programmés dans la péninsule de Jaffna, au nord du Sri Lanka, une région en proie à des troubles.

Si un pays devait plus particulièrement être au centre de l'attention internationale lors de la Journée mondiale du réfugié, c'était bien l'Iraq. Mais les graves conditions d'insécurité n'ont permis de prévoir aucune célébration dans ce pays traumatisé. Des événements ont eu lieu dans les pays proches et voisins comme la Syrie, la Jordanie et l'Egypte, qui accueillent la majorité des 2,2 millions de réfugiés iraquiens ; les déplacés internes sont par ailleurs au nombre de deux millions.

Une fête pour les enfants réfugiés iraquiens a été organisée mercredi à Damas par le Fond des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) ; cela se passait dans une partie du centre d'enregistrement de l'UNHCR réservée aux enfants, pendant que l'agence pour les réfugiés continuait à enregistrer les Iraquiens. Des clowns et des acteurs ont aidé l'UNICEF, l'UNHCR et le Ministère de l'éducation à encourager 100 000 enfants réfugiés iraquiens à s'inscrire à l'école.

Toujours en Syrie, l'UNHCR a lancé aujourd'hui une campagne intitulée « Exprime-toi », pour faire entendre les voix des réfugiés. Un CD de musique interprétée par des musiciens et des chanteurs iraquiens, somaliens et syriens a été produit par la société Dream Box et a été diffusé le 20 juin par plusieurs radios syriennes et par la radio de l'ONU.

Le Haut Commissaire António Guterres s'est rendu en Afrique pour la troisième année consécutive, à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié. Après avoir voyagé avec des réfugiés lundi par la route entre le nord de l'Ouganda et le Sud-Soudan, il a rencontré des réfugiés mercredi près de la ville de Juba, ainsi que des représentants du gouvernement, notamment le Président du Sud-Soudan Salva Kiir Mayardit et le Commissaire du Sud-Soudan pour l'aide humanitaire et la réhabilitation Simon Kumu Putch.

Il avait auparavant prévenu que le nombre de personnes forcées à se déplacer à cause de la violence et des persécutions, ainsi que pour d'autres raisons, devrait augmenter à l'avenir. « Nous sommes très préoccupés par le fait qu'aujourd'hui de nombreux conflits ne soient pas résolus et s'intensifient, provoquant beaucoup de situations de déplacement », a indiqué António Guterres, qui a pu observer par lui-même les conditions difficiles et les défis que doivent affronter les réfugiés qui rentrent chez eux après des décennies de conflit, et essaient de reconstruire une nouvelle vie.

« Pendant des années, nous avons assisté à une réduction du nombre de réfugiés, grâce à d'importantes opérations de rapatriement qui ont été extrêmement positives. Le Sud-Soudan est un exemple de ces solutions positives. Mais, en dépit de ce nombre record de rapatriements, le nombre de réfugiés a augmenté au cours des 12 derniers mois », a ajouté António Guterres.

© HCR/A.Zveiger
Le pont de Lavertezzo est illuminé aux couleurs du HCR. Vallée de la Verzasca, au Tessin, la région italophone de la Suisse.

Le rapport « Tendances globales en 2006 », publié par l'UNHCR mardi, indique que le nombre de réfugiés dans le monde a augmenté pour la première fois en cinq ans pour atteindre presque dix millions, principalement à cause de la crise en Iraq.

Les réfugiés et les personnes déplacées ont célébré la Journée mondiale du réfugié à travers tout le Soudan, y compris la région de l'Ouest-Darfour, en proie à des troubles, où les travailleurs humanitaires doivent faire face à de nombreuses difficultés pour aider des centaines de milliers de personnes qui ont fui leur maison et échappé aux combats entre les forces rebelles, les troupes gouvernementales et les milices.

Dans les camps de l'est du Tchad, l'UNHCR a organisé un large éventail d'événements sur le thème des enfants. La radio locale a diffusé des messages sur la protection des enfants, alors que des matches de volley-ball, des expositions de photos et des spectacles de théâtre, de musique et de danse ont été organisés dans les camps gérés par l'UNHCR, hébergeant quelque 225 000 réfugiés originaires du Darfour.

Davantage vers le sud au Burundi, la journée a été célébrée par des réfugiés originaires de République démocratique du Congo et du Rwanda et par quelques uns parmi les 340 000 rapatriés. Une atmosphère de carnaval régnait à Ryuigi alors que les rapatriés marchaient au son du tambour dans les rues de la petite ville située près de la frontière avec la Tanzanie.

© HCR/A.Zveiger
Le pont de Lavertezzo est illuminé aux couleurs du HCR. Vallée de la Verzasca, au Tessin, la région italophone de la Suisse.

Dans les Balkans, tous les passagers voyageant par avion depuis le Monténégro lors de la Journée mondiale du réfugié ont reçu une carte d'embarquement portant le logo de l'UNHCR avec le message : « La plupart des gens voyagent pour le plaisir. Les réfugiés voyagent car ils y sont forcés. » Parallèlement, 200 pieds de céleri portant des invitations pour une exposition de photos sur des réfugiés ont été envoyés à des personnalités à Podgorica. Sur l'invitation, on pouvait lire « Cette plante vient d'être déracinée, tout comme 21 millions de réfugiés à travers le monde. »

A la fin de son audience hebdomadaire à Rome, le Pape Benoît XVI a demandé aux participants de se souvenir des personnes ayant été forcées à fuir leur maison à cause des persécutions et des menaces. Il a indiqué qu'accepter les réfugiés était un « geste respectueux de solidarité humaine. »

A Madrid, la capitale espagnole, l'UNHCR a remis mercredi des distinctions aux capitaines de deux bateaux espagnols qui ont stoppé leur route en haute mer pour sauver des Ethiopiens, des Erythréens et des Ivoiriens dont les embarcations de fortune étaient en train de couler. Ruben Vasquez a indiqué aux invités, notamment trois des Erythréens qui ont été sauvés par son bateau, le Montfalco, qu'il n'avait rien fait de spécial.

A Londres, 101 députés ont célébré la Semaine annuelle pour les réfugiés au Royaume-Uni en signant une motion spéciale pour la Journée mondiale du réfugié. Ce texte mentionne des millions de personnes déplacées ayant besoin d'aide et exhorte le « Gouvernement à soutenir avec détermination le travail de l'UNHCR et de ses partenaires. »

Des événements ont aussi eu lieu plus tard dans la journée, de l'autre côté de l'Atlantique, y compris une grande cérémonie à Washington, une remise de distinctions à Mexique pour un concours d'écriture sur la Journée mondiale du réfugié et l'ouverture à Caracas, au Venezuela, d'un festival de film sur les réfugiés. L'Ambassadrice de bonne volonté Angelina Jolie était interviewée mercredi par le journaliste Anderson Cooper sur CNN à propos de son travail avec l'UNHCR et les réfugiés.

D'autres pays ont accueilli des activités les plus variées, y compris des festivals de film, des expositions photo, des dégustations de plats traditionnels, des défilés de mode, des concerts et des compétitions sportives, ainsi que des quizz, des concours de dessin et de rédaction, des plantations d'arbres, des séminaires, des ateliers, des discours, des campagnes de sensibilisation du public et des récitals de poésie.

© HCR/A.Zveiger
Le pont de Lavertezzo est illuminé aux couleurs du HCR. Vallée de la Verzasca, au Tessin, la région italophone de la Suisse.

Les bureaux de l'UNHCR ont aussi continué à mettre en œuvre les projets menés grâce à l'aide des partenaires privés, notamment la campagne ninemillion.org, une illustration de ces partenariats en action et un outil innovant de plaidoyer visant à permettre aux enfants réfugiés d'accéder à des programmes éducatifs et sportifs. En Espagne, un groupe d'élèves ont discuté avec des enfants réfugiés au nord de l'Ouganda grâce à une liaison Internet fournie par Microsoft, un partenaire de l'UNHCR.

Par Leo Dobbs à Genève

• FAITES UN DON •

 

• COMMENT NOUS AIDER • • RESTEZ INFORMÉS •

Journée mondiale du réfugié 2009

Chaque année le 20 juin. Infos et résumés des activités pour 2009 et les précédentes.

Affiches pour la Journée mondiale des réfugiés 2010

Journée mondiale des réfugiés 2010

Le HCR a créé trois affiches que vous pouvez visionner ou télécharger pour faire connaître la Journée mondiale du réfugié 2010.

Journée mondiale du réfugié 2010

En 2010, la Journée mondiale du réfugié célébrée chaque année le 20 juin a pour thème « retrouver un chez-soi », pour faire connaître le sort de plus de 40 millions de personnes déracinées à travers le monde.

Journée mondiale du réfugié 2011

En 2011, la Journée mondiale du réfugié célébrée chaque année le 20 juin a pour thème « 1 seul réfugié privé d'espoir, c'est déjà trop ».

Trouver un chez-soi

Reconstruire sa vie dans la dignité et la sécurité, 1953-2003 : Inspirée du thème de la Journée mondiale du réfugié 2004: "Trouver un chez-soi: refaire sa vie dans la sécurité et la dignité", cette galerie de photos retrace les actions du HCR destinées à aider les personnes les plus vulnérables à retrouver un foyer, que ce soit par le rapatriement volontaire, l'intégration locale ou la réinstallation dans un pays tiers.

Trouver un chez-soi

Galerie des affiches pour la Journée mondiale des réfugiés 2010

Le HCR a créé trois affiches que vous pouvez visionner ou télécharger pour faire connaître la Journée mondiale du réfugié 2010.

Galerie des affiches pour la Journée mondiale des réfugiés 2010

Angelina Jolie auprès des boat people à Malte et à Lampedusa

L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR Angelina Jolie a rejoint le chef du HCR António Guterres sur l'île italienne de Lampedusa, pour y rencontrer des boat people ayant fui l'instabilité en Afrique du Nord.

Plus de 40 000 personnes, y compris des réfugiés et des demandeurs d'asile, ont traversé la mer Méditerranée à bord de bateaux bondés et ont débarqué sur la petite île de Lampedusa depuis le début de l'année.

L'Ambassadrice de bonne volonté du HCR se trouvait auparavant à Malte, où arrivent également des personnes ayant fui l'Afrique du Nord par la mer.

Angelina Jolie auprès des boat people à Malte et à Lampedusa